En direct

Nancy Des jardins d’eau autour des rives de la Meurthe

PASCALE BRAUN |  le 04/09/2008  |  LogementstransportArchitecture

Depuis une quinzaine d’années, le quartier des rives de Meurthe qui comptera à terme plus de deux mille logements a pris forme entre la rivière et son canal, avec une armature d’espaces publics intégrant la présence de l’eau.

Nancy (Meurthe-et-Moselle) a peu à peu reconquis quelque 300 hectares inondables situés à moins d’un kilomètre de la place Stanislas au centre-ville. Jadis quartier des abattoirs, des tanneries, des scieries et des dépôts de bois, mais aussi des bains et des régates, le site est peu à peu abandonné après de fréquentes inondations. Les trois crues successives de 1983 ont conduit le nouveau maire de l’époque, André Rossinot, à engager des travaux de grande ampleur pour abaisser de 1,20 m le niveau de la rivière. Soixante-seize millions d’euros ont été mobilisés pour creuser le lit, remodeler les berges, constituer un plan d’eau au niveau de la boucle de la Méchelle et reconstruire un barrage en amont. A l’étude depuis deux ans, une sixième phase vise à poursuivre les travaux encore plus en amont, entre Tomblaine et Dombasle.

Six bassins

« Il existe depuis vingt-cinq ans une continuité entre travaux hydrauliques, traitement des berges et projet urbanistique, témoigne Gérard Rongeot, ancien directeur de l’agence d’urbanisme et aujourd’hui vice-président de la communauté urbaine du Grand Nancy (CUGN). Au fil des chantiers, l’Etablissement public de la métropole lorraine (aujourd’hui Etablissement public foncier de Lorraine) a acquis les réserves foncières nécessaires aux opérations successives d’aménagement, tandis qu’en 1990, Bureau des Paysages, conduit par le paysagiste Alexandre Chemetoff, était désigné pour établir un plan d’aménagement du quartier et assurer la maîtrise d’œuvre des espaces publics. Aujourd’hui, le paysage des rives de Meurthe est complètement transformé. »

Paysagiste et urbaniste, Alexandre Chemetoff, associé à l’architecte Rémy Butler, s’est appuyé sur la mémoire du territoire pour construire un paysage apaisé dont les espaces publics constituent l’armature. Avec au centre, les jardins d’eau, six bassins qui déclinent chacun un thème végétal différent et regroupent plus de 10 000 plantes aquatiques. Ils constituent depuis 1996 l’élément fondateur du quartier, à partir duquel les nouveaux bâtiments ont peu à peu trouvé leur place. La collectivité a concentré l’essentiel des investissements sur la première tranche de la ZAC Rives de Meurthe, où ont pris place l’école d’architecture et deux écoles d’ingénieurs, ainsi que 300 logements.

Depuis 1998, la ZAC d’Austrasie ouvre un nouvel espace de 19 ha encore en cours d’aménagement. Dédiée au logement et au secteur tertiaire, la zone accueille l’Ecole nationale d’application des cadres territoriaux, un multiplexe cinématographique et le centre des musiques actuelles, qui constitue depuis l’an dernier un point d’ancrage culturel régional. Dans le coude que décrit la Meurthe, le plan d’eau de la Méchelle s’ouvre à l’aviron tandis que le Bras vert, ancien canal de dérivation de la Meurthe, a été converti en pôle national de canoë-kayak.

Mille logements ont déjà vu le jour et mille autres devraient être construits dans les cinq ans. D’une hauteur limitée, les bâtiments présentent une ouverture maximale des façades sur les paysages. Alexandre Chemetoff a apporté un soin tout particulier au mobilier urbain, aux plantations et aux entrées d’immeubles. Des milliers d’arbres et de plantations ont reconstitué une trame végétale. « Résolument contemporain, le quartier perpétue néanmoins la tradition urbaine de Nancy, ville structurée depuis le XVIIIe siècle autour de places et de jardins », souligne Gérard Rongeot.

Les phases successives de construction confèrent depuis un quart de siècle aux Rives de Meurthe une allure de chantier permanent. Mais les multiples cheminements longeant les quais et le canal ont permis aux habitants de s’approprier le quartier et les attirent à présent au bord de la rivière.

PHOTO - AME 67 NANCY 3.eps
PHOTO - AME 67 NANCY 3.eps
PHOTO - AME 67 NANCY 4.eps
PHOTO - AME 67 NANCY 4.eps
PHOTO - AME 67 NANCY 1.eps
PHOTO - AME 67 NANCY 1.eps
PHOTO - AME 67 NANCY 2.eps
PHOTO - AME 67 NANCY 2.eps

Commentaires

Nancy Des jardins d’eau autour des rives de la Meurthe

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur