En direct

Nancy Chantier en télésurveillance

christian robischon |  le 20/02/1998  |  Meurthe-et-MoselleChantiersEquipementProduits et matérielsTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Meurthe-et-Moselle
Chantiers
Equipement
Produits et matériels
Technique
Valider

Pour éviter les vols sur le chantier, la SAEE Ramelli introduit la surveillance à distance durant la construction des locaux de l'Union patronale de Meurthe-et-Moselle à Maxéville (banlieue de Nancy).

Dix capteurs infrarouges, répartis entre la cabane de chantier et les 2 400 m2 de bâtiment, détectent les intrusions de nuit. Ils transmettent l'information par radio et ligne téléphonique à la centrale d'alarme installée sur le chantier, puis au PC de l'entreprise de télésurveillance ACDM Concept.

« La radio permet d'installer le dispositif en rase campagne et d'éviter un enchevêtrement supplémentaire de fils », indique Lionel Merck, directeur commercial d'ACDM, PME elle aussi basée à Maxéville. En cas d'alerte, une sirène se déclenche, et ACDM envoie son équipe de surveillance, tandis que ses écrans filment la scène.

Le chantier a connu une intrusion le surlendemain de l'installation de la télésurveillance, à 4 h du matin. Il a fallu onze minutes aux vigiles pour arriver, quadriller la zone, repérer l'intrus et empêcher un vol. « Depuis, plus rien », se félicite Gilles Dupont, directeur général de la SAEE Ramelli.

L'entreprise de gros oeuvre a renoncé à activer la télésurveillance durant les heures de chantier. Le système « aurait été ingérable», souligne Damien Voinot, conducteur de travaux.

La SAEE Ramelli renoue ainsi avec le principe du gardien de chantier, mais pour un coût moindre : fixé en fonction du nombre de capteurs, de la durée, de la surface et du degré de risques du chantier, le prix de l'abonnement s'élève en l'occurrence à 3 000 francs HT par mois.

PHOTO : Des capteurs infrarouges transmettent l'information par radio et lignes téléphoniques à la centrale d'alarme installée sur le chantier, puis au PC de l'entreprise de télésurveillance.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil