Chantiers

Murs à ossature bois préfabriqués pour maison individuelle

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Bois - Maison individuelle - Ossature - Technique de construction

L’une des maisons individuelles récemment construites par Trecobat en Bretagne préfigure les prochaines constructions de l’entreprise, grâce à ses murs à ossature bois préfabriqués en atelier.

Cette maison individuelle en R+1 située à Landéda (Finistère) se caractérise par son principe constructif : des murs à ossature bois préfabriqués au sec en atelier, avant leur pose sur un vide sanitaire. La première étape pour cette construction neuve a été la réalisation de la dalle de béton, une opération qui a nécessité environ un mois, terrassement et temps de séchage compris. « L’ensemble des murs a ensuite été livré dans un seul camion », précise Fabrice Treguer, directeur commercial du constructeur Trecobat. Les murs de 2,5 m de haut ont été réalisés à partir de montants de 145 mm et d’un contreventement en OSB de 10 mm d’épaisseur. Ces premiers éléments seront ensuite isolés avec 145 mm de laine de verre entre les montants, puis un film d’étanchéité à l’air, complété ensuite par 60 mm d’isolant en laine de verre. L’ensemble utilise le système d’isolation thermique et acoustique Optima d’Isover, qui comprend ossature métallique, laine de verre et parement en plaques de plâtre.

Le bâtiment BBC de 120 m²  a été mis hors d’eau et hors d’air en une semaine. Il respecte également les principes de la construction bioclimatique, avec des ouvertures orientées au sud et un travail soigné sur l’enveloppe. Toutes les menuiseries sont en double-vitrage et l’isolation des volets roulants sera mise en place prochainement. Le chauffage sera assuré par un plancher chauffant relié à une pompe à chaleur aérothermique, qui assurera également la production d’eau chaude sanitaire. Le parachèvement du chantier nécessitera encore deux à trois mois de travaux.

 

250 maisons individuelles/an

 

Les délais des prochains chantiers du groupe Trecobat devraient être raccourcis grâce à la montée en puissance de la filiale « Nature et bois » et de son usine, dédiée à la production industrielle de murs à ossature bois. Le site de 7 000 m² a nécessité un investissement de 4 millions d’euros et devrait produire chaque année 55 000 m² de murs, soit l’équivalent d’environ 250 maisons individuelles, conformes aux exigences de la RT 2012. L’usine se caractérise par l’absence de pont roulant, afin d’améliorer la sécurité et la productivité et surtout par la création de trois fosses de bardage. Profondes de 2,50 m et longues de 12,50 m, elles permettent de poser le bardage en étant toujours à hauteur d’homme.

La production de l’usine n’est pas destinée uniquement aux clients du groupe Trecobat, mais également aux charpentiers, aux architectes prescripteurs, aux entreprises générales du bâtiment, aux promoteurs et aux bailleurs sociaux. Le groupe table ainsi sur un chiffre d’affaires de 5,5 millions d’euros pour la filiale « Nature et bois » en 2012.

Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X