Industrie/Négoce

Mr. Bricolage se dote d’un outil de renouveau

Mots clés : Centre commercial - Distribution - Magasin

L’enseigne de moyennes surfaces de bricolage a présenté son nouveau concept à Orléans. Elle vise 245 magasins de plus d’ici à 2028.

Surpassé par les enseignes succursalistes d’Adeo et de Kingfisher, bousculé par Weldom dans les zones rurales de 20 000 à 40 000 foyers, Mr. Bricolage veut réaffirmer sa singularité en ce premier semestre 2018. Le 15 mars, il a inauguré un nouveau concept de centre-ville, à Orléans (Loiret), siège du groupement de distribution de produits de bricolage. « Avec ce nouveau magasin, nous affirmons notre ancrage sur la proximité, lance Philippe Cibois, directeur du concept et du développement du groupe. Et Christophe Mistou, directeur général, de préciser : « Il illustre parfaitement qui nous sommes et ce que nous souhaitons devenir : le leader incontesté de la proximité sur notre secteur, champion de la relation client. »


Concept unique, formats multiples.


Ce concept repose sur trois valeurs, selon Philippe Cibois : « la proximité, le service et la solidarité ». Cela se traduit d’abord par le comptoir Entraide, « centre de serviabilité » dans le jargon maison. Cet espace « convivial d’échanges » doit réunir clients, vendeurs et partenaires locaux – artisans ou maîtres d’œuvre. Ensuite, le concept propose de nouveaux services : le WiFi, la presse, le café, le fast-snacking, des outils à disposition, de la location de matériels via Loxam, la livraison sous trois heures, le site ladepanne.fr… Le tout sous une nouvelle signature : « Faites-le vous-même, mais pas tout seul. »Au rez-de-chaussée, le nouveau point de vente propose des produits de peinture, de décoration, de droguerie, de luminaire et de robinetterie. L’étage, lui, est consacré au jardin, à la plomberie, à l’électricité, à l’outillage, à l’aménagement et à la quincaillerie.


Redéploiement en franchise.

Ce concept est prévu d’être déployé dans quatre formats différents : le City comme à Orléans, sur une surface de l’ordre de 850 m 2 , le M (2 500 m 2 ) le L (3 500 m 2 ) et le XL (4 500 m 2 ) Les deux prochains magasins à basculer au nouveau concept seront ceux d’Avranches (Manche, format M) et de Parthenay (Deux-Sèvres, format L) d’ici à fin avril 2018. « Cela nous permettra de l’éprouver en réel avant son déploiement en franchise. »Avec ce nouveau concept, le groupement espère relancer le développement de l’enseigne. Elle vise 245 points de vente de plus en 2028 pour atteindre la barre symbolique des 1 000 unités ouvertes. 


 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X