En direct

Moyen Age - Pignon sur ruines
Le pavillon d'accueil est positionné en face du boulevard Saint-Michel, ce qui donne à l'institution davantage de visibilité qu'auparavant. - © MICHEL DENANCÉ

Moyen Age - Pignon sur ruines

MILENA CHESSA |  le 31/08/2018  |  Paris

Série de l'été 7/7 -

A Paris, le pavillon d'accueil du musée de Cluny surplombe les vestiges antiques des thermes de Lutèce.

Le musée national de Cluny à Paris (Ve arrondissement) est un livre d'histoire de l'architecture à ciel ouvert. La première page a été écrite il y a près de 2 000 ans, avec l'édification de thermes gallo-romains, dont il reste aujourd'hui d'augustes vestiges. S'en est suivie, au XVe siècle, la construction de l'hôtel des Abbés dans un pur style gothique. Et le dernier chapitre en date vient d'être signé par Bernard Desmoulin. L'architecte a livré en juillet 2018 un pavillon de 750 m2 qui offre un accueil confortable, une salle d'exposition appréciable et une régie des œuvres indispensable. Le maître d'œuvre savoure sans fausse modestie « la chance incroyable de prolonger l'histoire millénaire de ce site avec un petit bâtiment du XXIe siècle ».

« Le lieu d'implantation a fait l'objet d'une discussion acharnée entre les archéologues, les muséographes et les représentants des monuments historiques », se rappelle Paul Barnoud, architecte en chef des monu ments historiques (ACMH) et responsable de la restauration des vestiges antiques. En fin de compte, il est idéalement situé : greffé à un édifice du XIXe siècle, en face du boulevard Saint-Michel, ce qui lui donne une meilleure visibilité depuis cette artère très fréquentée. « Les gens ralentissent et lèvent la tête en passant », souligne une utilisatrice quotidienne du lieu. D'autres s'arrêtent le temps d'une photo. « Je ne donne pas dans l'architecture spectaculaire ; or là, il fallait assumer le pignon sur rue, la volumétrie est donc sage et la texture fait signal », observe Bernard Desmoulin.

Le lauréat de l'Equerre d'argent 2009 ne dévie pas de sa ligne de conduite tracée entre « présence et effacement ». La structure mixte acier-béton s'installe sur la pointe des pieux, afin de minimiser son [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Moyen Age - Pignon sur ruines

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur