En direct

Moteur de calcul RT 2012 du CSTB bloqué : la méthode « débrouille » des bureaux d’études
Moteur de calcul RT 2012 - © © DR

Moteur de calcul RT 2012 du CSTB bloqué : la méthode « débrouille » des bureaux d’études

Frédérique Vergne |  le 05/01/2015  |  ImmobilierFrance entièreEuropeRéglementation thermiqueCommunication

Au moment de lancer une étude RT 2012, voilà ce qui apparaît sur l’écran de l’ordinateur : « La date limite d'utilisation de cœur de calcul RT2012 est dépassée. Merci de contacter le CSTB à l'adresse RT2012@cstb.fr. ». Nombre de bureaux d’études, bloqués, en restent sans voix.

« Tous les bureaux d’étude de France et de Navarre sont bloqués par le CSTB, le moteur de calcul est périmé ! J’ai vérifié sur mon logiciel : même message d’erreur. Impossible de faire aboutir un calcul. J’ai vérifié avec un autre collègue BE thermique, même constat. On risque d’être bloqué quelques jours, voire quelques semaines sans pouvoir sortir de calculs RT 2012…. Bonne rentrée 2015 avec le CSTB ! »

Ce mail envoyé au moniteur.fr le 3 janvier et signé « Un petit BE Thermique dépité » nous a interpellés. D’autres bureaux d’études nous ont confirmé être confrontés au même problème.

Mais que se passe-t-il ?
L’ancienne version du moteur de calcul a été bloquée au 31 décembre 2014 par le CSTB et n’a pas été remplacée par la nouvelle version 7 qui tient compte des évolutions et notamment des deux arrêtés des 11 et 19 décembre publiés au JO respectivement le 24 et 26 décembre (1).
Interrogé par le Moniteur, le CSTB indique que la DHUP avait en effet décidé de repousser la date de sortie de la nouvelle version en raison de ces évolutions et à ce titre avait demandé au CSTB de prolonger l’ancienne version au-delà du 31 décembre 2014. Correction qui n’a été faite que lundi 5 janvier, date à laquelle un mail a été envoyé aux éditeurs de logiciels précisant que tout était désormais réglé.
Si le problème persiste, certains bureaux d’étude ont trouvé l’astuce pour accéder à l’ancienne  version : modifier les paramètres de dates de l’ordinateur en précisant une date antérieure au 31 décembre 2014.

Tous les BE thermiques vont pouvoir retrouver le sourire, mais il faudra encore qu’ils s’arment de patience, le temps que les éditeurs de logiciels intègrent la nouvelle version 7 réactualisée.

(1) Au lieu de passer à 50 kWh/m².an dès 2015, comme cela était prévu depuis le lancement de la RT 2012, un arrêté du 19 décembre publié au Journal Officiel du 26 vient donc modifier les textes réglementaires pour les bâtiments neufs afin de limiter l’exigence de performance énergétique des bâtiments collectifs à 57,5 kWh/m2/an jusqu’au 31 décembre 2017 au lieu du 31 décembre 2014.

L'arrêté du 11 décembre 2014 publié au JO du 24 vient « ajuster », les exigences de performance énergétique pour les bâtiments neufs de petite surface ou atypique.

Commentaires

Moteur de calcul RT 2012 du CSTB bloqué : la méthode « débrouille » des bureaux d’études

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Montage et exploitation d’un projet éolien

Montage et exploitation d’un projet éolien

Date de parution : 05/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur