En direct

Moselle : feu vert pour l’Eurozone

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 28/07/2003  |  ConjonctureArchitectureAménagement

Le conseil d’Etat a signé le 24 juin le décret autorisant le conseil général de la Moselle et la ville de Forbach à adhérer au Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) de l’Eurozone Sarrebruck-Forbach. Basée à Sarrebruck, la structure de droit allemand réunira les quatre fondateurs du projet de cette première plate-forme industrielle franco-allemande: le Land de Sarre, le conseil général de la Moselle et les villes de Forbach et de Sarrebruck (voir le Moniteur N° 5177 du 14 février 2003, page 36). La zone accueillera sa première entreprise, le sarrois Precise elecrochemichal Machining, en décembre prochain.

Commentaires

Moselle : feu vert pour l’Eurozone

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur