En direct

Mosaïques végétales à Chaumont

le 16/03/2001  |  ArchitectureAménagementHaute-MarneFrance entière

Pour sa dixième édition, le festival international des jardins de Chaumont (Loir-et-Cher) revisite la tradition des jardins urbains de la fin du XIXe siècle : topiaires (buis taillés) et parterres en mosaïques de végétaux seront, en effet, à l'honneur dans les 30 jardins (250 m2 chacun) du parc. Découverte par le grand public lors de l'Exposition universelle de 1878, la technique de la mosaïque de fleurs et de feuillages a, depuis, fait la fierté des jardiniers municipaux, rivalisant d'ingéniosité pour tracer des parterres aux motifs compliqués, à grand renfort de sauges naines ou d'ageratums. Aujourd'hui jugée « kitsch » ou « ringarde » par les élites bien pensantes, cette savante technique horticole n'a jamais cessé d'être populaire. Etudiants, artistes et jardiniers de ville (Blois, Tours, Vendôme, Epinal...) ont rivalisé d'imagination pour renouveler l'expression d'un genre que l'on dit hérité des parterres « en broderie de buis » de la Renaissance.

Chaumont-sur-Loire, la Ferme du Château, du 2 juin au 21 octobre 2001.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur