En direct

Montpellier Vers un rythme d'équipement plus mesuré

le 21/02/1997  |  HéraultFrance AménagementDroit de l'urbanismeMaîtrise d'ouvrage

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hérault
France
Aménagement
Droit de l'urbanisme
Maîtrise d'ouvrage
Architecture
Logement
Urbanisme
Réglementation
Professionnels
Valider

-Bras armé de la municipalité, la Serm concentre ses forces sur des objectifs limités. -La superficie des ZAC est revue à la baisse, mais le logement se porte bien.

Principal outil d'aménagement de la ville et du district de Montpellier, la Serm (Société d'équipement de la région montpelliéraine) doit faire face à un ralentissement visible des ventes de terrains dans les zones d'activités, qu'elle intervienne en maître d'ouvrage délégué, en concessionnaire ou en conducteur d'opération en propre. « Nous sommes passés d'une douzaine d'hectares par an jusqu'en 1992 à 4 à 6 ha par an ces dernières années... », résume Eric Bérard, son directeur. Trois ha ont été vendus en 1996.

Avec 35 ha équipés et 150 ha non équipés mais disponibles, le district, qui conduit l'action économique de l'agglomération, peut faire face aux demandes des entreprises. « Cessons d'acheter », dit clairement le président, Georges Frêche.

Pour les logements, Montpellier se porte plutôt bien. L'année 1995 avait été flamboyante et atypique : 1 200 droits à construire vendus grâce au démarrage de la ZAC Richter, première pièce de l'urbanisation de Port-Marianne. En 1996, on est revenu à 720 droits à construire, un volume à maintenir cette année.

La Serm continue à aménager Port-Marianne avec les ZAC Richter et Consuls-de-Mer (400 à 500 logements au total). Et elle lance l'aménagement de la ZAC Jacques-Coeur. La concertation pour réaliser ce quartier autour du futur mais lointain port de plaisance commence. Sur 4,4 ha, 1 000 à 1 200 logements doivent être construits à raison de 150 à 200 par an, les premiers permis devant être délivrés début 1998. L'urbaniste-architecte coordinateur est le groupement Archimède qui réunit, pour cette opération de prestige, des vedettes de l'architecture montpelliéraine, habituellement concurrentes : François Fontès, Antoine Garcia-Diaz, Denis Bedeau et Philippe Bonon.

La Serm a réduit ses effectifs en 1995 mais doit maintenir le volume de ses investissements : 310 millions en 1995, 313 millions en 1996. En 1997, elle va débuter, en propre, la deuxième tranche du programme Europa. A Antigone, un immeuble de bureaux de 5 500 m2, avec Ricardo Bofill pour architecte (35 à 40 millions de francs), devrait connaître un début des travaux avant l'été. Le projet de thermes a capoté, mais le programme immobilier des « Thermes du Lez », rebaptisé « Berges du Lez », va être lancé. Une première tranche de 7 000 m2, avec François Fontès pour architecte, et Stim Bâtir (Bouygues) et Urbat-SAE comme promoteurs.

Deux autres interventions majeures sont en vue : la bibliothèque (250 millions), avec Paul Chemetov et Borja Huidobro comme architectes, dont la consultation des entreprises est prévue pour mai prochain ; et le centre de maintenance du tramway (190 millions), avec Gilles Cusy, Michel Maraval et Emmanuel Nebout comme architectes. Enfin, à Port-Marianne, les travaux, évalués à 50 millions de francs, du boulevard du Mondial devraient démarrer au second semestre.

PHOTO:L'aménagement du quartier d'Antigone va être complété par un second immeuble de bureaux Europa (ci-dessus, le premier), construit près de la piscine olympique (à dr.) et par une bibliothèque.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil