En direct

Montpellier Façade animée pour une résidence universitaire

JEAN LELONG |  le 19/08/2016  |  Hérault

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hérault
Valider

La résidence universitaire Le Triolet 2, qui ouvrira ses portes à la rentrée 2017 à Montpellier, se distingue d’abord par la vibration de ses façades, gaufrées par des éléments de modénature en béton qui font office de brise-soleil. « Dans le logement étudiant, la contrainte est celle de la répétitivité, explique Jean-Christophe Masson, architecte. Nous avons cherché à nous en affranchir en traitant la façade dans son épaisseur, ce qui permet de créer des jeux d’ombres et de lumière mais aussi de produire un rythme. L’encadrement formé par les éléments de modénature permet d’identifier chaque chambre qui devient la cellule d’un organisme vivant. C’est l’unicité de la chambre qui crée la globalité de la façade. » Cet effet de relief est obtenu par la pose de 1 200 pièces préfabriquées, de formes variables, produites à partir de 92 moules différents. Les allèges et encadrements de fenêtre sont en aluminium thermolaqué de même teinte bronze que le béton de la façade.

La plus grosse opération du Crous Montpellier.

Construite par le Nouveau Logis méridional, la future résidence abritera 315 chambres, ce qui en fait la plus grosse opération du Crous Montpellier depuis la création des cités universitaires, dans les années 1970. Proche de la faculté des sciences, elle formera l’entrée de la cité du Triolet, à laquelle elle donnera une façade urbaine. L’édifice comporte trois corps de bâtiments en R + 6, séparés par de larges failles et posés sur un socle transparent. Ce dernier accueillera des services de vie étudiante destinés à l’ensemble de la cité universitaire : hall d’accueil, salle polyvalente, salle de musculation, cafétéria, mini-market, etc. Alignés le long de l’avenue Augustin-Fliche, côté ville, les trois volumes présentent des orientations différentes côté cité universitaire, brisant ainsi la linéarité de la façade.

Maître d’ouvrage : Nouveau Logis méridional (groupe SNI). Gestionnaire : Crous Montpellier. Architectes : Hamonic + Masson & Associés. Gros œuvre : Dumez Sud (Vinci Construction). Surface : 9 000 m2 de surface de plancher. Coût travaux : 12,4 millions d’euros HT. Ouverture : juin 2017.

PHOTO - 914805.BR.jpg
PHOTO - 914805.BR.jpg - © Hamonic + Masson & Associés

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur