Réalisations

Monaco : et vogue la digue flottante…

La digue flottante, élément essentiel de l’extension et du réaménagement du bassin de La Condamine, est en passe de s’engager sur la longue route maritime qui devrait lui permettre de gagner son port d’attache d’ici à la fin du mois!
En effet, cet ouvrage en béton unique au monde, dernier élément du puzzle gigantesque qui permettra à la Principauté de Monaco de doubler la capacité de son port, devrait quitter dans les prochains jours, le port espagnol d’Algesiras, où elle a été construite.

Jusqu’à présent, la contre-jetée, longue de 140 mètres, construite à La Ciotat, et enracinée face au tunnel du Monte-Carlo Grand Hotel depuis le début de juillet dernier, était le plus grand caisson d’un seul tenant construit au monde. Mais avec ses 342 mètres de long, 28 de largeur et 19 de hauteur, la digue flottante pulvérise ce record.
L’acheminement de ce mastodonte de 160000 tonnes, soit quatre fois le poids du porte-avions Charles-de-Gaulle, va constituer, lui aussi, une première mondiale.

La digue a quitté la souille d’Algesiras en début de semaine pour s’amarrer quelques dizaines de mètres plus loin au Quai Charbonnier afin de subir divers contrôles techniques, notamment d’étanchéité. Tractée par un remorqueur super puissant de 36000 CV, elle devrait donc prendre très bientôt la direction de Monaco. Le long voyage de convoi pour le moins exceptionnel devrait s’effectuer à la vitesse moyenne de deux à trois nœuds. Toutefois, les aléas de la météorologie marine, peuvent le ralentir, en particulier durant la traversée du Golfe du Lion.

C’est la raison pour laquelle il est impossible aujourd’hui de fixer le jour exact de son arrivée en Principauté, sans doute fin août…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X