En direct

« Moins de béton, plus de végétalisation » : à quoi doit s'attendre le BTP ?
Le plan biodiversité a été préparé par l'ensemble du gouvernement. - © Compte Twitter Nicolas Hulot.

« Moins de béton, plus de végétalisation » : à quoi doit s'attendre le BTP ?

le 05/07/2018  |  Droit de la constructionBiodiversitéLoi ElanMinistère de la Cohésion des territoiresNicolas Hulot

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Droit de la construction
Biodiversité
Loi Elan
Ministère de la Cohésion des territoires
Nicolas Hulot
Vie du BTP
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

L’inscription de l’objectif de zéro artificialisation nette - à un horizon encore indéfini - est l'une des mesures du plan interministériel présenté mercredi, afin de "reconquérir la biodiversité". Au total, le plan vise à consacrer 600 M€ supplémentaires en quatre ans à cette cause.

Après en avoir annoncé les grands axes mi-mai à Marseille, le gouvernement a dévoilé mercredi 4 juillet les 90 mesures de son plan pour "Reconquérir la biodiversité, une question de survie pour nos sociétés", à l'issue d'un comité interministériel réunissant 12 ministres. Cette réunion visait à donner le coup d’envoi d’une mobilisation devant dépasser la sphère de l’État pour engager les entreprises, les collectivités et les citoyens, en vue de la COP 15 sur la biodiversité, qui aura lieu en 2020 en Chine.

Pour le Premier ministre, ce plan montre que le gouvernement souhaite prendre cet enjeu "à bras-le-corps" pour "enrayer, ralentir, peut-être même inverser" le déclin de la biodiversité. Il "marque un changement d’échelle dans la politique de protection de la nature, et fait de la lutte contre l’érosion de la biodiversité une priorité de l’action du gouvernement au même titre que la lutte contre le changement climatique", relève aussi Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Comité de pilotage [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Moins de béton, plus de végétalisation » : à quoi doit s'attendre le BTP ?

Votre e-mail ne sera pas publié

MIDE

06/07/2018 12h:38

Que n'a t-on pris ces dispositions plus tôt . A ce jour les élus continuent d'étendre leur zones commerciales périphériques (ex dans les corbières) et négligent leur centre , ont peur de planter des arbres (les racines ! les réseaux !) et se font accompagner de bureaux d'études infra et environnement inaptes : voir la conception de nos bassins de rétention ! Faites appel aux paysagistes conseils ....

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur