En direct

« Moins d’une réserve par logement : je relève le défi »

Propos recueillis par Laurent Miguet |  le 31/01/2014  |  Collectivités localesBâtimentMoselleFrance entièreHaut-Rhin

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bâtiment
Moselle
France entière
Haut-Rhin
Marne
Bas-Rhin
Technique
Valider
Grand Est -

Successeur d’Alain Keller depuis la fin 2013, Florence Hauvette-Schaetzle chapeaute les agences de Reims, Metz et Strasbourg de la filiale promotion du groupe Bouygues.

Quel bilan tirez-vous de 2013 ?

Les deux ans passés ont été difficiles : 600 logements réservés en 2013, contre plus de 700 jusqu’en 2011. Mais nous maintenons partout nos parts de marchés en particulier dans l’agglomération de Strasbourg, dont le poids dans la promotion immobilière alsacienne a considérablement augmenté dans les dernières années. Le contrat-cadre Losange, signé avec EDF pour le logement des salariés du nucléaire, nous amène à découvrir des petites communes du Haut-Rhin. Dans une conjoncture qui reste incertaine, l’évolution des zonages d’amortissement fiscal pèsera lourd sur notre activité à venir.

Et sur le plan qualitatif ?

Au sein du segment Est de Bouygues Immobilier qui inclut Rhône-Alpes, la direction Est arrive en tête sur quatre des cinq critères de qualité suivis par le groupe. A l’échelle nationale, nous occupons la meilleure place pour la satisfaction du client, et nous relevons le défi de réduire les réserves à moins d’une par logement. Localement, le climat contribue à expliquer le bémol sur le critère du délai. Du point de vue architectural, je refuse la facilité d’une reconduction systématique des signatures habituelles. Nos équipes restent à l’affût de la meilleure agence d’architecture en fonction du matériau ou du contexte urbain : la vie de quartier constitue le premier critère de sélection de nos clients.

Dans le choix des entreprises, continuerez-vous à jouer la carte de l’autonomie vis-à-vis de Bouygues Construction ?

Par allotissement ou en entreprise générale selon la complexité des opérations, nous jouons la carte des entreprises locales, ce qui n’exclut pas toujours Bouygues Construction. Les chantiers en cours à Strasbourg illustrent cette stratégie : KS Construction, Socara, Hirschner et Eiffage Construction figurent parmi nos prestataires les plus réguliers, en gros œuvre ou entreprise générale. Le développement des projets en bois nous amènera à travailler avec Ossabois, première filiale de production de Bouygues Immobilier.

PHOTO - 773158.BR.jpg
PHOTO - 773158.BR.jpg - © Bouygues immobilier

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur