L'Actu

Moines bâtisseurs : pas un vain mot !

A Puimisson, les moines et moniales de la communauté de Saint-Joseph construisent leur monastère, dans le respect des règles de l’art roman. Pour l’ériger, ils sont devenus bâtisseurs, maçons, et même acteurs d’un clip video reprenant Claude François…

Samedi 19 mars, jour de la Saint-Joseph, après un an, jour pour jour, de travaux, l’église abbatiale de Puimisson, a été consacrée par l’archevêque de Montpellier, Mgr Guy Thomazeau. Une église entièrement construite… par les moines et moniales de l’abbaye !
Pour sa construction, les quatorze moines et moniales se sont convertis en professionnels du BTP, travaillant aux côtés d’entreprises spécialisées. Le chauffage au sol, par exemple, est le fruit de leur travail, se félicite le père Joseph-Marie, le prieur de la communauté.
La deuxième étape sera le cloître, avec sa galerie, le réfectoire, la bibliothèque et la vingtaine de cellules pour les moines.
Le rêve a un coût: 3,7 millions d’euros au total. Ce que souhaite la communauté, c’est réunir 1,5 ME pour le gros oeuvre et la toiture. Après, les moines reprendront leur travail de maçon.
Pour appeler aux dons, un proche de la communauté, « un professionnel de la communication », dit le père Joseph-Marie, a proposé de réaliser un clip avec les moines et moniales. La chanson choisie est un clin d’oeil à leur mue éphémère en bâtisseurs, un tube de Claude François, « Si j’avais un marteau ».
Résultat : plus de 60.000 connexions sur DailyMotion.

En savoir plus : http://www.batisseurdemonastere.org

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X