Le moniteur
Moi, artisan :
Jérôme Thiebault - © © dessin : Marie Morelle

Moi, artisan : "MyChauffage, un complément d'activité"

Laurent Duguet |  le 13/03/2018  |  TechniqueEquipementChauffageplateformes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Technique
Equipement
Chauffage
plateformes
Valider

Ancien cadre de l'industrie pharmaceutique, Jérôme Thiébaut, 41 ans, dirige la SARL de plomberie-chauffage VPC, à Gonfreville-L'Orcher (76). Il nous raconte pourquoi il travaille avec la plateforme MyChauffage.

"Après 15 ans de direction technique dans l’industrie pharmaceutique, j’ai racheté l’entreprise il y a deux ans et demi en développant l’activité autour de trois secteurs : 10 % pour le dépannage, le reste se répartissant à égalité entre professionnels (rénovation, climatisation…) et particuliers (salle de bain clés en main…). L’idée de travailler avec une plateforme est venue de façon fortuite, lors d’une rencontre avec le créateur de mychauffage.com dans un club de créateurs repreneurs. Jusqu’ici j’intervenais uniquement en direct pour les changements de chaudière, mais j’ai compris qu’une partie de cette activité m’échappait car elle passait par les plateformes. Tous ne souhaitent pas travailler en direct avec un plombier et cette plateforme étant plus présente que moi sur la toile, je me suis dit : « Pourquoi ne pas travailler avec ces gens là ? ». Sur les deux derniers deux mois d’activité, j’ai posé 13 chaudières pour 15 000 € de CA sur un total de 1,4 M€/an. Il s’agit d’un complément qui me permet, et c’est l’un des intérêts de la démarche, de capter une clientèle de particuliers. Tandis que la prestation avec mychauffage.com s’arrêtera à la pose d’une chaudière, je peux avoir ensuite l’opportunité de poursuivre en direct avec les mêmes particuliers. La plateforme, qui prend sa marge sur le volume des chaudières, est comparable, en termes de flux de traitements, à un syndic ou à une agence immobilière. Le matériel, commandé par mychauffage.com, est livré au siège de l’entreprise pour éviter tout loupé. En cas de problème avec le particulier, que l’on passe ou non par une plateforme, il n’y a qu’une solution : ne jamais laisser la situation s’enliser !"

Commentaires

Moi, artisan : "MyChauffage, un complément d'activité"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Dicobat

Dicobat

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur