En direct

Moi, artisan : « Bien se connaître et s’entraider »
Nelly Renou - © © dessin : Marie Morelle

Moi, artisan : « Bien se connaître et s’entraider »

Laurent Duguet |  le 03/04/2018  |  ArtisansCoopérative

Nelly Renou, 37 ans, est entrée il y a 17 ans aux Etablissements Brisset en tant qu'assistante de direction en alternance. Elle en est aujourd'hui la c ogérante avec Florent Bottineau. L'entreprise adhère à deux coopératives d'artisans depuis les années 1990. 

« Les établissements Brisset, à Liré, ont été fondés en 1738. J’y suis rentrée à 20 ans pour effectuer mon BTS d’assistante de direction en alternance avant d’être embauchée. Je n’imaginais pas qu’un jour j’en deviendrai la cogérante avec Florent Bottineau puisque nous l’avons rachetée en décembre 2014. Avec 21 salariés, nous avons plusieurs activités : charpente, ossature bois, bardage, menuiseries, agencement... Nous adhérons à deux coopératives depuis les années 1990. La première est une coopérative d’achat de 200 adhérents, GMB (Groupement des métiers du bois) à Chemillé. La seconde est une coopérative de construction, Espace 21, basée à Beaupréau et créée il y a 30 ans. Elle compte 28 adhérents regroupant l’ensemble des  métiers dédiés à la maison individuelle. Dès qu’il y a un chantier, nous pouvons être contactés pour y être associé. Au départ, la coopérative est en contact direct avec le particulier, mais avec des prix que nous élaborons ensemble. A tour de rôle, une entreprise dite référente est ensuite désignée pour coordonner le chantier, comme nous l’avons fait récemment pour la construction d’une maison neuve maçonnée sur Le Marillais. Même si nous n’avions que le lot charpente et menuiserie, chacun est impliqué et nous suivons l’évolution du chantier. La part d'activité que nous réalisons via Espace 21 représente 10 % de notre CA annuel (3 M€ en 2017), mais l’activité repart après des années difficiles. Même si la coopérative affiche des prix plus bas que nous ne le ferions dans l’entreprise, l’avantage décisif est de bien se connaître et de s’entraider en cas de besoin ».

Commentaires

Moi, artisan : « Bien se connaître et s’entraider »

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX