En direct

Modalités de déploiement du très haut débit en fibre optique dans les constructions neuves de bâtiment à usage principal d’habitation (modifiant l’article R. 111-14 du code de la construction et de l’habitation)

le 23/12/2011

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider
Urbanisme -

Décret n° 2011-1874 du 14 décembre 2011 - ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement - JO du 16 décembre 2011- NOR : DEVL1112733D

Publics concernés : maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, constructeurs et promoteurs, entreprises du bâtiment et opérateurs de communications électroniques.

Objet : modification des modalités de déploiement du très haut débit en fibre optique dans les constructions neuves de bâtiment à usage principal d’habitation.

Entrée en vigueur : les dispositions du décret sont applicables aux bâtiments ayant fait l’objet d’une demande de permis de construire déposée à partir du 1er avril 2012.

Notice : l’introduction, par la loi du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique, de l’obligation pour toute personne établissant des lignes de communication à très haut débit en fibre optique d’en permettre l’accès à tout opérateur qui en fait la demande implique de compléter le code de la construction et de l’habitation afin d’y intégrer ce nouveau principe. Le décret y procède et permet le multifibrage des logements neufs, en introduisant la possibilité de mettre en place jusqu’à quatre fibres par logement.

Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du ­logement,

Vu la directive 98/34/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 juin 1998 modifiée prévoyant une procédure d’information dans le domaine des normes et réglementations techniques et des règles relatives aux services de la société de l’information ;

Vu le code de la construction et de l’habitation, notamment ses articles L. 111-5-1 et R. 111-14 ;

Vu le code des postes et communications électroniques, notamment ses articles L. 34-8-3 et L. 36-6 ;

Vu la décision n° 2009-1106 de l’Autorité de régulation des communications électroniques en date du 22 décembre 2009 ;

Vu l’avis du comité des finances locales (commission consultative d’évaluation des normes) en date du 6 octobre 2011 ;

Vu l’avis de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 3 mai 2011 ;

Le Conseil d’Etat (section des travaux publics) entendu,

Décrète :

Article 1

I. - Dans le troisième alinéa de l’article R. 111-14 du code de la construction et de l’habitation est insérée la phrase suivante :

« Dans les zones à forte densité et dans les conditions définies par arrêté conjoint du ministre chargé de la construction et du ministre chargé des communications électroniques, l’obligation peut être portée jusqu’à quatre fibres par ­logement. »

II. - Dans la phrase suivante sont supprimés les mots : « A cet effet ».

Article 2

Les dispositions du présent décret sont applicables à tous les bâtiments ayant fait l’objet d’une demande de permis de construire déposée à partir du 1er avril 2012.

Article 3

Chargés de l’exécution…

Fait le 14 décembre 2011.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur