En direct

La loi, même sans décret d'application, impose que les lotissements neufs soient fibrés
La fibre optique doit être prévue dans les lotissements neufs - © Adobe Stock
Réponse ministérielle

La loi, même sans décret d'application, impose que les lotissements neufs soient fibrés

Isabelle d'Aloia |  le 26/02/2020  |  Droit de la constructionDroit de l'urbanismeFrance Fibre optique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation
Droit de la construction
Droit de l'urbanisme
France
Fibre optique
Valider

Les promoteurs et leurs représentants ne peuvent pas se prévaloir de l'absence d'un décret d'application pour ne pas respecter leurs obligations issues de la loi "Macron" du 6 août 2015 en matière de fibrage des lotissements neufs. C'est ce qu'indique le ministère de la Cohésion des territoires dans le cadre des questions au gouvernement.

 


Le sénateur Patrick Chaize (Ain - LR) constate le blocage du déploiement de la fibre optique dans certains lotissements, alors que celui-ci est prévu par l'article 118 de la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques. Des promoteurs et leurs représentants refusent d'appliquer cette disposition, "arguant de l'absence d'un décret d'application spécifique aux lotissements", avance le parlementaire. Dans ce contexte, il  demande au gouvernement de préciser son interprétation dudit article 118, et d'adopter des mesures pour permettre le fibrage effectif des lotissements.

Fibrage obligatoire dans trois cas

Le ministère de la Cohésion des territoires rappelle la réglementation en la matière. L'article 118 de la loi "Macron" a inséré dans le Code de la construction et de l'habitation (CCH) les articles L. 111-5-1-1 et L. 111-5-1-2, qui étendent l'obligation d'équipement en fibre optique des bâtiments neufs, à trois cas : les immeubles neufs et les maisons individuelles neuves ne comprenant qu'un seul logement ou qu'un seul local à usage professionnel ; les immeubles groupant plusieurs logements ou locaux à usage professionnel faisant l'objet de travaux de rénovation soumis à permis de construire ; et les lotissements neufs.

Deux décrets d'application ont été publiés, couvrant les deux premières catégories (décret n° 2016-1182 du 30 août 2016 pour les immeubles neufs et les maisons individuelles et décret n° 2017-832 du 5 mai 2017 pour les immeubles regroupant plusieurs logements ou locaux professionnels faisant l'objet de travaux de rénovation soumis à permis de construire).

Disposition légale suffisamment explicite

En revanche, aucun texte d'application n'a été pris quant à l'obligation d'équiper les lotissements neufs en fibre optique, indique le ministère. Cette absence s'explique par le fait que le II de l'article L. 111-5-1-2 du CCH, qui impose cette obligation, "a été jugé suffisamment explicite".

Il souligne que l'absence d'un "décret d'application ne fait pas forcément obstacle à l'application de la loi. [...] Une disposition législative peut être considérée comme applicable dès le lendemain de sa publication, si [elle] apparaît suffisamment précise et ce, alors même que la loi aurait expressément prévu un décret d'application et que celui-ci ne serait pas intervenu. En outre, le Conseil d'État considère qu'un décret d'application n'est pas nécessaire si l'obligation légale n'apparaît pas manifestement impossible à réaliser en l'absence de mesure réglementaire."

"En l'espèce, les promoteurs et leurs représentants ne peuvent donc pas se prévaloir de l'absence de décret d'application pour ne pas respecter leurs obligations légales en matière de fibrage des lotissements neufs car l'obligation légale est suffisamment précise et sa réalisation n'apparait pas manifestement impossible", conclut l'exécutif.

QE n° 06270, réponse à Patrick Chaize (Ain - LR), JO Sénat du 13 février 2020

Commentaires

La loi, même sans décret d'application, impose que les lotissements neufs soient fibrés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 205 - Janvier 2020

Contrats publics n° 205 - Janvier 2020

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur