En direct

France Mobilités chauffe le moteur
France Mobilités a administré une pédagogie de la différenciation, pour préparer les futures autorités organisatrices. - © France Mobilités

France Mobilités chauffe le moteur

Laurent Miguet |  le 12/04/2021  |  Banque des territoiresAdemeCeremaADCFFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Banque des territoires
Ademe
Cerema
ADCF
France
Loi mobilités
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

France Mobilités a passé l’épreuve décisive : des dizaines de communautés de communes ont choisi de prendre la compétence d’autorité organisatrice de la mobilité (AOM), juste avant l’échéance du 31 mars, posée par la loi d’orientation du 24 décembre 2019 (Lom). Cette accélération résulte du travail pédagogique mené par l’organisme de coordination, rouage crucial de la machine à décarboner les transports voulue par le législateur.

La dernière ligne droite l’a démontré : la gestation des nouvelles autorités organisatrices de la mobilité n’a pas suivi [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

France Mobilités chauffe le moteur

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil