En direct

Mobilité - Et la route devint intelligente
Une navette autonome EasyMile relie l’Oncopole de Toulouse (Haute-Garonne) au parking. Le véhicule roule six heures par jour sur un itinéraire bis de 1,2 km. A partir de juillet et jusqu’à début 2023, il empruntera le même itinéraire que la navette thermique actuelle. - © ANTOINE HEUSSE / EASYMILE

Mobilité - Et la route devint intelligente

Stéphanie Frank, avec Jérémy Bellanger et Julie Nicolas |  le 10/06/2022  |  MobilitéInfrastructuresRoutesChausséeFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Mobilité
Numérique
Infrastructures
Routes
Chaussée
France
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Si ce type d'infrastructure suscite l'engouement, son développement repose sur ses échanges avec le véhicule connecté.

 

Une route intelligente ? Pour David Zambon, directeur général adjoint du Cerema chargé des infrastructures de transport et des [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil