En direct

Mobilité Des transports en commun ambitieux et innovants
PHOTO - 225300.HR.jpg - © CHRISTOPHE RECOURA

Mobilité Des transports en commun ambitieux et innovants

le 09/10/2009  |  TransportCollectivités localesTechniqueInnovationSeine-Maritime

Sommaire du dossier

  1. Rouen Les projets qui relancent l’agglomération
  2. Entretien avec Pierre Albertini, député-maire de Rouen
  3. Entretien avec François Zimeray, Président de l’Agglomération de Rouen, premier maire adjoint de Petit-Quevilly
  4. Immobilier Des promoteurs très investis
  5. ANRU La convention régionale touche trois communes de plus
  6. ville de Rouen pour l’éclairage
  7. Patrimoine naturel Une première Maison des Forêts
  8. Quartiers 500 millions d’euros pour le renouvellement urbain
  9. Développement économique Un technopôle et des parcs tertiaires pour mettre le cap sur l’innovation et la compétitivité
  10. Recomposition urbaine Rouen Seine Ouest : un grand projet pour retisser la ville
  11. Aménagement des espaces publics Un cadre de Seine soigné mais des accrocs dans la toile
  12. Transports Contournement Est : le chaînon manquant en passe d’être réalisé
  13. Les 5 incontournables
  14. Rouen Un nouveau moteur : la communauté d'agglomération
  15. LAURENT FABIUS PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE ROUEN « La Seine comme épine dorsale »
  16. ZONES D'activités Les projets se multiplient tous azimuts
  17. VALERIE FOURNEYRON MAIRE DE ROUEN « Densifier la ville et choyer son centre »
  18. Agglomération rouennaise En attendant les nouvelles rames.
  19. Mobilité Des transports en commun ambitieux et innovants
  20. Ligne à grande vitesse Une nouvelle gare en 2020 ?
  21. Agglomération rouennaise 100 km de pistes cyclables en 2013
  22. Rouen 10 à 30 millions pour débloquer le tunnel
  23. Canteleu Encore plus de Teor
  24. Patrimoine Les collectivités et le privé prennent le relais
  25. grand Port maritime de Rouen Un projet stratégique de 427 millions d'euros pour le développement portuaire
  26. Industrie et logistique La crise freine à peine les investissements
  27. Rouen La chance des hangars portuaires
  28. Agglo d'Elbeuf Un Agenda 21
  29. Résidences étudiantes Coup d'accélérateur
  30. GPV de Rouen Dexia accorde un prêt de 26,9 millions d'euros
  31. Rouen La Maison de l'Architecture fait feu de tout bois
  32. Le Grand-Quevilly Un nouveau quartier Kennedy
  33. Renouvellement urbain Des programmes réorientés
  34. SEINE OUEST La conquête de l'Ouest est en marche
  35. ROUEN Le centre hospitalier va grandir de trois étages
  36. Duclair et elbeuf Deux collèges reconstruits en HQE
  37. Rouen L'année Léon Grosse
  38. Belbeuf Une nouvelle piscine ?
  39. le Petit-Quevilly Des logements à la place de l'ancien collège
  40. LES 5 ACTEURS INCONTOURNABLES

Avec notamment son métro léger mis en service en 1994 et ses trois lignes de bus guidés au sol en site propre baptisées Teor (Transports est-ouest de Rouen), le réseau de transports en commun de l'agglomération représente incontestablement l'une de ses réussites majeures. Mais victime de son succès, il frise la saturation et la naissance de la Crea va modifier la donne.

« Sur la périphérie du territoire actuel, la desserte par lignes régulières de bus atteignait déjà ses limites en matière de qualité de services et de coûts. Nous allons donc mettre en place dès la rentrée 2010 un système de transport à la demande, unique en France à cette échelle », explique Yvon Robert, vice-président de la communauté d'agglomération de Rouen (CAR) en charge des transports.

Nouvelles rames

Pour le tissu urbain du cœur d'agglo, la CAR se penche actuellement sur les points noirs qui ralentissent la vitesse commerciale des lignes de bus dans la ville centre. « Cela devrait se traduire par une réorganisation de carrefours et la création de voies dédiées », traduit Yvon Robert. Mais en termes financiers, l'annonce en janvier dernier de la commande de 27 rames de métro, plus légères, plus confortables et offrant une capacité augmentée d'environ 60 % par rapport aux 28 rames originelles, a fait l'événement. Coût prévisionnel : 82 millions d'euros HT. Le constructeur sera choisi dans les six mois, la livraison est attendue dès 2012. Cet investissement conditionnera toute une série de travaux préalables sur le réseau (lire ci-contre).

Autre tournant majeur, les services de la communauté d'agglomération et de la TCAR (transports en commun de l'agglomération rouennaise, groupe Veolia) réfléchissent à la création d'une nouvelle ligne qui relierait au nord le parc d'activités de la Ronce (en chantier) au Zénith de Grand-Quevilly, jusqu'ici mal desservi par les transports en commun.

« Plusieurs variantes sont à l'étude mais il devrait s'agir d'un axe lourd, en site propre total ou partiel, qui pourrait notamment desservir le futur écoquartier Flaubert et ses 10 000 habitants prévus à terme », indique Yvon Robert. Ce chantier pourrait débuter en 2014 pour une livraison trois ans plus tard.

Commentaires

Mobilité Des transports en commun ambitieux et innovants

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX