Aménagement

Mobilisation foncière en Ile-de-France : une année record pour l’EPF

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gestion et opérations immobilières

Dans une conjoncture immobilière francilienne particulièrement dynamique, la mobilisation foncière menée par l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France a atteint un nouveau record et s’établit à 6 312 logements sur les fonciers cédés en 2017, un niveau jamais atteint au cours des dix dernières années.

La mobilisation foncière menée par l’EPF Ile-de-France a atteint un niveau jamais vu ces dix dernières années. Résultat : 6312 logements ont été créés sur les terrains cédés en 2017.

« L’EPF Ile-de-France a dépassé les objectifs que nous nous étions assignés, avec 382 millions d’euros d’acquisitions et 231 millions d’euros de cessions sur la seule année 2017 », détaille, Geoffroy Didier, président du Conseil d’administration de l’EPF. « Avec 86 000 autorisations de mise en chantier sur un an, nous n’avons jamais autant construit en Ile-de-France ! »

Et la tendance est « favorable pour les deux ans à venir », estime Gilles Bouvelot, directeur général de l’EPF, grâce notamment à l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » qui rentre en phase opérationnelle – l’EPF possède 47 % des fonciers des 51 sites concernés soit 2,1 millions de m² pour 6730 logements et 587 000 m² dédiés au développement économique – et au lancement des grandes opérations d’aménagement autour des gares du Grand Paris Express pour lesquelles l’EPF Ile-de-France prévoit un investissement total de l’ordre de 2 Md€.

Pour 2018, l’EPF Ile-de-France prévoit une poursuite de la croissance de l’ordre de 15%. Les interventions foncières se répartiront à 80% pour des opérations de logement et 20% pour le développement économique.

 

Chiffres-clés

Cessions foncières fermes : +18%

Logement :

Sur les 114 cessions de foncier en 2O17, 6 312 logements seront réalisés (5 38O en 2O16). Avec un taux de logement sociaux moyen de 44%, la mobilisation de foncier constructible a permis une production diversifiée en PLAI, PLUS et PLS.

Locaux d’activités, industriels et tertiaires :

Les cessions de fonciers vont donner lieu à la réalisation de 25O OOO m² pour soutenir le développement économique qui est la deuxième priorité de l’établissement.

Acquisitions foncières: + 15%

Les acquisitions de l’EPF Ile-de-France poursuivent leur progression (383 M€ en 2O17 réparties sur 36O opérations contre 334 M€ en 2O16). Elles témoignent de la volonté des collectivités locales de bien maîtriser et anticiper le développement de leurs territoires et la montée en puissance des opérations de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national, avec le lancement de la deuxième ORCOD-IN à Grigny.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X