En direct

MMH implique ses salariés dans la refonte de ses ressources humaines

PASCALE BRAUN |  le 13/07/2012  |  Politique socialeManagementMeurthe-et-MoselleEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Politique sociale
Management
Meurthe-et-Moselle
Entreprises
Valider
bailleur social -

Gestionnaire de 13 200 logements sociaux en Meurthe-et-Moselle, MMH parachève dix années de mutation par une charte revisitant de fond en comble les points clés de la relation de travail. Début 2011, le comité de direction a défini cinq thèmes - la rémunération, la promotion interne, les critères de positionnement de l’emploi, le travail à temps partiel et les contrats en alternance -, puis sollicité le personnel dans le cadre de la refonte de la politique de ressources humaines.

« Cette démarche s’inscrit dans la logique de contractualisation que nous menons depuis dix ans vis-à-vis de nos locataires et de nos prestataires. Nous fonctionnons avec les mêmes contraintes qu’une foncière classique, mais le personnel a gardé la mémoire de la fonction publique. La remise au clair des relations employeur-employés a démontré la possibilité de les motiver en dehors des aspects strictement financiers », indique Jean-Paul Cruciani, directeur général de MMH.
Animés par le cabinet de conseil BPI, trois groupes de travail ont réuni délégués syndicaux, membres du CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) et une trentaine de salariés représentatifs des trente métiers exercés au sein de l’entreprise à tous les niveaux de qualification.

Préserver la liberté de parole

Sur le thème central de la rémunération, la direction, absente des débats pour préserver la liberté de parole, a fait valoir, par l’intermédiaire de l’animateur, une politique salariale plutôt avantageuse par rapport à d’autres bailleurs sociaux régionaux. Elle a ensuite ouvert de nouvelles pistes d’augmentations indirectes individuelles et collectives : développement de l’épargne salariale, abondement du plan épargne-retraite et refonte de l’intéressement, qui intègre désormais de nouveaux critères. Le bailleur réaffirme son attachement à la promotion interne, mais récuse l’avancement à l’ancienneté et insiste sur la « coresponsabilité » de la direction et du salarié dans l’accès à la promotion. MMH s’engage à mieux communiquer sur les postes à pourvoir et à développer une gestion prévisionnelle des emplois et compétences avec un référentiel par métier.

PHOTO - 654397.BR.jpg
PHOTO - 654397.BR.jpg - © Arno Paul / Light Motiv/Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur