En direct

Mise en œuvre non traditionnelle pour un bardage en fibre-ciment

 |  le 01/10/2008  |  France entièreConcoursGros œuvre

Un nouveau revêtement en plaques de fibre-ciment recouvre les façades non porteuses d'un bâtiment à structure poteau-dalle béton. Il est suspendu à la structure primaire par l'intermédiaire d'une ossature métallique intermédiaire, formant un quadrillage extérieur sur l'ensemble des façades existantes.

Comment transformer l'aspect extérieur d'un établissement scolaire des années 1970 sans modifier sa structure de type poteau-plancher en béton, ni ses anciennes façades légères en panneaux de remplissage ? À cette question, à l'origine d'un concours lancé par le conseil régional de Bourgogne pour la rénovation du lycée Antoine-de-Chenove, l'équipe lauréate - l'agence d'architecture H. Nourissat - a répondu par un habillage extérieur en bardage de plaques fibre-ciment (Glasal et Urbanis de Eternit). D'apparence simple, la proposition impliquait le réglage de nombreux détails techniques et le passage par une Atex, en raison d'une [...]

Cet article est réservé aux abonnés CTB, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Mise en œuvre non traditionnelle pour un bardage en fibre-ciment

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur