En direct

Mise en œuvre d'un écran de sous-toiture, complément d’isolation
Mise en œuvre d'un écran de sous-toiture, complément d’isolation - © © L'Entrepreneur TV

Mise en œuvre d'un écran de sous-toiture, complément d’isolation

L'Entrepreneur TV |  le 23/07/2010  |  TechniqueProduits et matérielsVerreSecond œuvre

Loading the player ...

L'efficacité d'un bon écran de sous-toiture n'est plus à prouver; il participe à la protection de l'habitat.
En plus des fonctions habituelles, il procure un complément d'isolation en été comme en hiver.

Ces écrans limitent les apports solaires pendant l'été, via des propriétés de réflexion. Lesdites propriétés sont obtenues en recouvrant l'écran sur ses deux faces d'une fine couche d'aluminium. Souples, ils sont composés d'un matelas d'ouate de polyester associé à deux parements à la fois réfléchissants et respirants.
En hiver, ils assurent un véritable complément d'isolation, avec un double effet radiant. Ils réduisent les transferts thermiques en provenance de l'intérieur, en raison de la forte réflectivité du parement intérieur. Avantage, l'écran peut être posé sur les chevrons de la charpente - en face froide de la couverture - et ce, sans risque de condensation. Il s'agit de créer en sous-face de la couverture, à la différence des écrans classiques, une lame d'air non ventilée entre l'isolant et l'écran. Cette lame d'air inerte contribue à renforcer l'isolation thermique. Son épaisseur est d'au minimum 20 mm entre l'isolant sous rampant et l'écran. Non ventilée, elle exige une attention particulière lors de sa mise en œuvre ; il s'agit d'assurer un calfeutrement correct sur toute la surface de la couverture, et plus particulièrement aux points singuliers tels rives, égout ou émergence de toiture.

Lame d'air ventilée

De même, pour une réduction des transferts thermiques en provenance de la couverture vers les combles en été, la lame d'air ventilée, située cette fois-ci entre la couverture et l'écran, revêt une importance capitale. Elle est ici obtenue par la mise en place de contre-lattes de 38 mm, clouées sur le chevronnage une fois que l'écran est en place. Avec l'emploi d'un faîtage à ventilation continue, associé à des entrées d'air linéaires à l'égout (plutôt que la mise en place de chatières), la convection naturelle et l'effet de cheminée (tirage thermique) s'en trouvent améliorés. Ces contre-lattes assurent également la fixation définitive de l'écran et reçoivent par la suite le litonnage, support de couverture.
Pour la pose de ces écrans, il convient de se référer au cahier des charges de pose des fabricants et aux cahiers des clauses techniques des DTU 40.1 et 40.2, complétés par les dispositions du cahier des prescriptions techniques de mise en œuvre des écrans de sous-toiture - Cahier du CSTB n° 3356 - pour la pose tendue sur les éléments de la charpente support des bois de couverture.

Mise en œuvre d'un écran de sous-toiture, complément d’isolation
Mise en œuvre d'un écran de sous-toiture, complément d’isolation

Commentaires

Mise en œuvre d'un écran de sous-toiture, complément d’isolation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX