Mipim : les investisseurs étrangers veulent se diversifier, y compris en régions
Tours (Indre-et-Loire) fait partie des villes régionales qui attirent les investisseurs étrangers. - © saiko3p - stock.adobe.com

Mipim : les investisseurs étrangers veulent se diversifier, y compris en régions

Cyril Peter |  le 17/03/2022  |  LogementTertiaireCBREMipim 2022France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Tertiaire
CBRE
Mipim 2022
France
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Les investisseurs étrangers regardent de plus en plus en régions, notamment dans les villes moyennes proches de Paris.

En France, la démétropolisation en est à ses balbutiements. En témoigne le transfert entre 2021 et 2026 de 20 services du [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Mipim : les investisseurs étrangers veulent se diversifier, y compris en régions

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil