En direct

Mipim 2018 : les Tours Hermitage, un projet à 2,5 milliards d’euros, devraient enfin pousser à Paris
Les tours jumelles du projet Hermitage Plaza, dessinées par l'agence britannique Foster + Partners, culmineront à 320 mètres. - © © Foster+Partners/Hermitage

Mipim 2018 : les Tours Hermitage, un projet à 2,5 milliards d’euros, devraient enfin pousser à Paris

B.K. |  le 14/03/2018  |  Alpes-MaritimesMipim

Emin Iskenderov, président du groupe Hermitage, a dévoilé le plan de financement de ses deux tours, mardi 13 février, à l’occasion du Mipim à Cannes. Un projet estimé à 2,5 milliards d’euros et qui verrait le jour en 2024.

« Je ne m’attendais pas à ce que ce soit si compliqué de sortir ce projet ». C’est en ces termes qu’Emin Iskenderov, CEO et président du groupe Hermitage (qui souhaite construire les tours du même nom à Paris La Défense), a ouvert sa conférence de presse ce mardi 13 mars au Mipim à Cannes.

Pour autant, Emin Iskenderov reste optimiste au regard des « 35 recours » qu’il a essuyés (selon son décompte), de la demande de modification l’un des trois permis de construire adressée par le tribunal en décembre dernier et des 17 familles vivant dans les immeubles situées sur l’emprise des futurs tours et qui doivent être relogées ou expulsées pour 9 d’entre elles. « Notre objectif consiste à livrer les Tours Hermitage en 2024, pour qu’elles fassent partie du paysage Olympique, a-t-il lancé. Cela implique de démolir les immeuble [se situant sur l’emprise des futures Tours Hermitage, NDLR] avant l’été. » Un timing extrêmement serré…

Vente d'une tour en Vefa

Toutefois, Emin Iskenderov annonce avoir son plan de financement pour développer ce programme qu’il estime à 2,5 milliards d’euros. « Nous avons déjà investi en propre 140 millions d’euros, nous vendrons une des tours en Vefa pour 1,5 Md € », détaille-t-il, sans pouvoir donner le nom des acheteurs pressentis.

Ensuite, le groupe Hermitage fera appel aux banques. « Nous sommes en négociations avec deux grandes banques françaises, car les bureaux développés dans l’une des deux tours seraient occupés par un grand groupe américain qui souhaite implanter son siège social en France », déclare-t-il.

Commentaires

Mipim 2018 : les Tours Hermitage, un projet à 2,5 milliards d’euros, devraient enfin pousser à Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX