En direct

Mipim 2017 : Avec Ibox, Gecina ouvre le toit de ses immeubles au grand public
Façade d'Ibox - © © Jean Thiriet

Mipim 2017 : Avec Ibox, Gecina ouvre le toit de ses immeubles au grand public

Barbara Kiraly |  le 17/03/2017  |  TransportTechniqueBâtimentInnovationParis

La foncière Gecina a lancé les travaux de restructuration d’Ibox, un immeuble de bureaux de près de 20 000 m² dans le quartier de la gare de Lyon à Paris. Innovation : le rez-de-chaussée sera ouvert au public tout comme le toit-terrasse, qui accueillera un bar.

Avec l’immeuble de bureaux Ibox, Gecina ouvre son patrimoine tertiaire au grand public en rez-de-chaussée mais aussi en toit-terrasse. La foncière a lancé pour 40 millions de travaux de restructuration d’un immeuble de bureaux de près de 20 000 m² (R+18) au cœur du quartier de la gare de Lyon à Paris. « Nous avons réalisé un gros travail de désamiantage, indique Olivier Haye, directeur de la maîtrise d’ouvrage de la foncière. La livraison est prévue au troisième trimestre 2018. »

Entre l’acquisition et la livraison, seulement trois années se seront écoulées. Un véritable exploit, que le directeur explique par « la qualité architecturale qui a permis d’obtenir rapidement le permis de construire et par la forte mobilisation de l’équipe de maîtrise d’ouvrage. »

Un ERP sur le toit

Au programme d’Ibox : un business center de près de 1.500 m² composé d’un auditorium de 160 places et de 13 salles de réunion en sous-sol et en rez-de chaussée. Gecina prévoit également d’aménager un bar (nommé « sky bar ») sur le toit de l’immeuble végétalisé par la start-up « Sous les fraises ». Le bar pourra accueillir 200 personnes. « Ouvrir un établissement recevant du public sur le toit d’un immeuble de bureaux est une innovation majeure », se félicite le professionnel. Il est vrai que les propriétaires d’immeubles tertiaires ont tendance à ouvrir au grand public leur rez-de-chaussée, voire leur sous-sol, mais pas les autres étages pour assurer la sécurité des entreprises installées dans les locaux.

Pour allier l’ouverture aux particuliers au besoin de sécurité, Gecina pourrait miser sur un monte-charge qui sera programmé pour passer du rez-de-chaussée au dernier étage à partir d’une certaine heure. L’opération est lancée en blanc, c’est-à-dire, sans connaître à l’avance le nom de l’utilisateur final. « Mais nous enregistrons des marques d’intérêt », signale Olivier Haye.

Maîtrise d’ouvrage : Gecina

Maîtrise d’œuvre : Agences DTACC et DATA, architectes. Terrell (structure), LAFI (lots techniques), ARTELIA (Moex)

Entreprises Macro-lot : GCC (clos-couvert) et Vinci (lots techniques)

Surface : 19 200 m².

Coût prévisionnel : 40 M€

Commentaires

Mipim 2017 : Avec Ibox, Gecina ouvre le toit de ses immeubles au grand public

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX