Construction Numérique

Minnesota et Chine : révolutionner la construction grâce à l’impression 3D

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Béton - Innovations

L’entrepreneur américain Andrey Rudenko  a peut-être rêvé enfant d’être un jour châtelain en son royaume. Il est en train de réaliser son rêve tout en testant l’impression 3D d’un château de taille réduite en béton. Les Chinois eux jouent dans la cour des grands avec des maisons de 200 m².

Andrey Rudenko, installé au Minnesota, a créé lui-même sa propre imprimante 3D à partir de l’imprimante open source  RepRap. Il  souhaite expérimenter l’impression 3D d’une maison de deux étages, de 10 m sur 15 m et économe en énergie. Pour fiabiliser son projet, il a d’abord lancé cet été l’impression 3D d’un château de 3 m sur 5 m dont chaque couche de béton de 50 cm a été imprimée en 8h. Il apparait que par temps sec et chaud l’imprimante pourrait monter une couche résistante de béton de 70 à 100 cm. Rudenko a aussi expérimenté la pigmentation aléatoire du béton. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre avec le projet de la Canal House à Amsterdam et les tests à plus grande échelle développés en Chine par WinSun Decoration Design Engineering Co . Les Chinois utilisent une énorme imprimante 3D de 32 m de long par 10 m de large et 6,6 m de haut. Elle peut imprimer en 24 heures dix maisons de 200 m² en utilisant un mélange de ciment et de déchets de construction comme matériau de base. Ils visent déjà une industrialisation massive de ces maisons low-cost.

Sources : « Minnesota Man 3D Prints a Real Castle – On to Printing a Full Size House Next » – 3Dprint – 30/07/2014 – Article en anglais

               « Will 3D Printing revolutionise the construction of houses? » – Ian The Architect – 09/08/2014 – Article en anglais

Lire – 3Dprint – 30/07/2014

Lire – Ian The Architect – 09/08/2014

 

« Cet insolite a été sélectionné par le service documentation du Moniteur. Extrait de la presse internationale, il est restitué en l’état. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Et pendant ce temps la...

    Bonjour Que font les pays en Europe et La france en ce domaine dans le bâtiment face à l’évidence que la technique, qui ne date pas d’aujourd’hui réduira de nouveau le besoin de main d’oeuvre ? Chacun devrait avoir un toit, mais ce sera peut être un toit Chinois qui couvrira chacun demain. l’habitat doit devenir un produit non spéculatif. Ensuite le bâtiment ira ira ira ira ira….
    Signaler un abus
  • - Le

    Un projet qui évite les erreurs

    Je trouve que c’est une très bonne initiative, surtout pour le secteur de l’immobilier puisque cette nouvelle technologie permettra d’éviter les erreurs et donc les pertes d’argent… J’ai d’ailleurs vu que le secteur essayait de faire des efforts, du moins les politiques, pour que des lois comme la loi Duflot (cf : http://www.loi-duflot-toulouse.org/comprendre-loi-duflot/) ou encore la loi ALUR (cf : http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/25450-loi-alur-les-nouvelles-mesures) soient plus efficaces et permettent aux locataires de vraiment bénéficier d’avantages… Avec la combinaison de l’imprimante 3D, le secteur pourrait peut-être enfin redémarrer…
    Signaler un abus
  • - Le

    100 ans après le palais du Facteur Cheval

    Imaginez cet outil entre les mains du Facteur Cheval !
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X