En direct

Mikado structurel pour un  bâtiment sportif
PHOTO - 825905.BR.jpg - © photos PHILIPPE DONNAES

Mikado structurel pour un bâtiment sportif

philippe donnaes |  le 23/01/2015  |  BétonTravaux sans tranchéeSportBouches-du-RhôneProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Béton
Travaux sans tranchée
Sport
Bouches-du-Rhône
Produits et matériels
Valider

Sommaire du dossier

  1. Trophée Béton 2016 : cinq projets d’étudiants distingués
  2. Béton et granulats : la production repart à la hausse
  3. Le béton se végétalise
  4. 8 solutions de béton ciré
  5. Le béton ciré
  6. Des murs béton coulés en place prennent en sandwich l’isolation
  7. La première éolienne flottant sur du béton est attendue au large du Croisic pour 2016
  8. Une tranchée couverte en béton fibré
  9. A Nice, 650 mètres cube de béton coulés en une seule journée pour fermer le puits d’entrée du tunnelier du tramway
  10. Deux viaducs renforcés en BFUP
  11. Le Cerib entend mettre son expertise sur le béton au service du BTP
  12. Holcim se lance à son tour dans la location de centrales à béton
  13. "Résurrection" d'un mur de soutènement centenaire au pied de la Basilique du Sacré-Coeur
  14. La recherche s’associe à l’industrie pour inventer les bétons de demain
  15. Letgo : un prémur en béton alvéolé à grande rigidité
  16. Le recyclage devient un axe de développement stratégique
  17. Béton préfabriqué
  18. La NF EN 206/CN s’ouvre aux granulats recyclés et aux bétons sur mesure
  19. Les bétons anciens, un champ pour les professionnels du patrimoine
  20. À la recherche de poches de croissance
  21. Des solutions industrielles de plus en plus packagées pour réduire les coûts finaux
  22. Isolation répartie et complexe de doublage
  23. Un édifice qui fait des vagues
  24. Un métro perché sur 72 kilomètres de viaducs
  25. Des raidisseurs en béton fibré scrutés à la loupe
  26. Matériaux de construction : on reste dans le dur
  27. Hausermann et Costy Le Centre de Douvaine
  28. Renaissance d’un train béton datant du tunnel sous la Manche
  29. Grand lifting des digues sur la Garonne à Toulouse
  30. Philippe Gruat nommé à la tête du Cerib
  31. Recybéton : que faire du sable recyclé ?
  32. Balard : un chantier mené au pas de charge
  33. Le stade de Bordeaux accueille une aire de préfabrication béton
  34. Des plaques en béton réfléchissantes
  35. La filière sèche gagne du terrain
  36. Du tout-modulaire à la mixité des procédés
  37. Le béton dans tous ses états
  38. Mariage du bois et du béton de chanvre
  39. Une médiathèque béton taillée dans la masse
  40. Mikado structurel pour un bâtiment sportif
  41. Une Cité des civilisations du vin bien charpentée
  42. Les façades béton restructurées donneront plus de clarté
  43. Le trophée béton
  44. Mecque du bâtiment préfabriqué, Singapour veut faire de la construction un jeu d’enfant
  45. Vague de béton verte sur le campus de Marne-la-Vallée
  46. Des murs antibruit double face en béton de caoutchouc et béton de bois
  47. Deux Projets Nationaux sur les risques rocheux et la durabilité des bétons lancés officiellement en mars
  48. Trophée Béton 2015 : quatre projets d’étudiants primés
  49. Matériaux de construction : la baisse des ventes est confirmée
  50. France Blocs mise sur l’innovation pour concurrencer la brique
  51. Alkern boucle le rachat du groupe Duroux
  52. Falaise en béton préfabriqué pour la faune et la flore
  53. À Fontfroide, le béton se taille et vieillit comme la pierre
  54. Une forteresse de béton pour abriter une médiathèque
  55. Enveloppe en béton de chanvre pour du logement groupé
  56. Le béton à la fête en terre d’ovalie
  57. Une piscine respectant les principes feng shui
  58. Des silos en béton réalisés sur mesure
  59. Du sur-mesure sous contraintes pour les terrasses de la Fondation Louis-Vuitton
  60. Un nouveau bateau-porte se profile au port de Marseille
  61. La démocratisation de l’impression en béton s’accélère en Angleterre
  62. Programme de recherche de l’IRSN sur le vieillissement du béton
  63. Béton et exigences environnementales : le débat
  64. Unique ! Une centrale à béton exclusivement alimentée par train
  65. Un béton façonne un mur d’eau géant
  66. Un anneau en béton fibré en mémoire de la Grande Guerre
  67. Course de vitesse au Grand Stade de Lyon
  68. Préfabrication en béton Solutions pour le logement individuel
  69. Des dalles de dépollution de l’air à l’essai
  70. La structure et l’isolation par l’extérieur en béton cellulaire
  71. Un train de machines assure la réalisation d’une chaussée en béton
  72. Les industriels du béton très inquiets sur l'avenir de leur secteur
  73. Intermat : un salon dédié au béton
  74. Routes et réseaux : Lafarge affiche ses ambitions
  75. Rector mise sur le numérique pour guider les professionnels
  76. Chais d’œuvre de design et de technologie
  77. Béton prêt à l'emploi : Carole Jaillot élue présidente de la commission environnement du SNBPE
  78. Que pèse le béton dans la qualité environnementale des bâtiments ?
  79. "L'Etat doit respecter l'équité entre les différents matériaux de construction", Jean Bonnie (Fédération de l'industrie du béton)
  80. Spécial technique - Béton, dis-moi qui tu es
  81. Le miscanthus mis en bloc
  82. L'imprimante 3D passe au béton à prise rapide
  83. Un anneau à ultra-haute performance
  84. 8 solutions de béton banché
  85. Les solutions en béton banché
  86. Association de deux systèmes industrialisés
  87. Voiles grande hauteur pour réservoirs d’eau potable
  88. Trophée béton 2012-2013 Liberté de l’espace
  89. Avec son site des Batignolles, Holcim vise les chantiers du Grand Paris
  90. Evolutions technologiques pour façade béton
  91. Appliquer un béton ciré sur plancher chauffant à basse température
  92. Réalisation d’une chape en béton empreinte
  93. Un béton à base de granulats recyclés pour réaliser du mobilier urbain
  94. Un bâtiment phare posé sur pilotis face à la mer
  95. Béton de site et bois brut jouent en duo
  96. Une canopée flotte sur l’aéroport de Bombay
  97. Découvrez le futur siège du FCBA à Champs-sur-Marne
  98. Le béton vu par trois générations d’architectes
  99. Le marché des matériaux minéraux de construction se porte bien au premier trimestre
  100. Matériaux de construction, l'embellie se poursuit en février
  101. La LGV SEA grande consommatrice de béton préfabriqué
  102. Quand la dalle béton devient active
  103. Béton Pathologies et durabilité
  104. Renforcement des structures en béton
  105. Béton : pas d’embellie en vue
  106. Quand le béton a un grain
  107. Des bétons haute sécurité pour le terminal méthanier
  108. Le temps des regroupements
  109. Blocs et monomur
  110. Cellumat mise sur la prescription
  111. Trophée béton 2013-2014 : quatre projets d’étudiants primés
  112. Un monolithe de béton semi-enterré
  113. Lyon pôle culturel lons-le-saunier
  114. Batimat : un process qui garantit la performance des blocs isolants
  115. Le béton à ultra-hautes performances gagne le monde
  116. Béton préfabriqué : Rector rode son laboratoire de recherche
  117. Etanchéité dans la masse pour un nouveau béton
  118. Prédalle active industrialisée : un test positif
  119. Chicanes de béton baryté pour la radioprotection
  120. Béton ciré, le choix entre le spatulé et l’autolissant
  121. 8 bétons et granulats isolants
  122. Un béton mince en rouleaux
  123. La légèreté, atout du béton de chanvre en immeuble collectif
  124. Immeuble passif à structure bois-béton industrialisée
  125. Un collecteur d’égouts s’habille de béton polyester
  126. Le béton immergé sauve une digue
  127. Barrage-poids arqué sur un oued algérien
  128. Béton, dis-moi qui tu es
Béton -

La future Maison des arts martiaux et de l’escrime d’Aix-en-Provence est un véritable ouvrage de génie civil dont les éléments de façade s’assemblent comme un puzzle. Un bâtiment rendu complexe par les contraintes sismiques mais aussi vibratoires liées à la pratique sportive.

Surmonter deux contraintes spatiales fortes était le premier défi de Christophe Gulizzi, l’architecte de la future Maison des arts martiaux et de l’escrime d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Ce bâtiment R + 1, de forme sensiblement carrée, se situe en effet sur un terrain de 2 400 m², coincé entre la plate-forme logistique de la Poste et le gymnase de l’Arc-de-Meyran, dans le quartier du Val de l’Arc. Autre exigence géométrique, selon Christophe Gulizzi , « les gabarits de salles obligatoires qui, de fait, nous ont imposé le dispositif spatial ».

L’édifice se décompose en deux volumes séparés par un patio interne non clos et reliés par deux passerelles vitrées. Le bloc sud réunit l’ensemble des parties communes (salle de réunion, bureau, salle de musculation, vestiaires). Quant au bloc nord, il abrite les salles d’armes : le dojo, réservé aux arts martiaux (500 m²), au rez-de-chaussée, et l’espace dévolu à l’escrime, au premier étage, avec ses 650 m² et 14 pistes homologuées pour la compétition. L’accès aux espaces dédiés aux pratiquants s’effectuera donc progressivement, « comme une sorte de processus initiatique, en passant lentement de la lumière extérieure à l’intériorité du bâtiment, en franchissant le jardin intérieur », commente l’architecte.
Ce projet de verre et de béton est dans l’esprit des arts martiaux, la maîtrise du geste parfait étant en l’occurrence, côté concepteurs, technique : « Aucune des pièces constitutives du bâtiment - piles, planchers, poutres - prises une par une n’est stable, souligne Julien Brault, le chef de chantier de Travaux du Midi. L’équilibre définitif n’est réalisé qu’une fois l’édifice refermé. »

Aucun joint de dilatation

Chaque pièce du puzzle exigeait, par ailleurs, une extrême précision d’exécution afin de garantir le raccordement parfait, notamment pour les façades de grande hauteur et le système de brise-soleil de béton qui enveloppe l’édifice. Ce système joue un grand rôle au plan de la performance énergétique car il coupe le vent froid en hiver et assure un tampon thermique en été. Validé par des simulations thermiques dynamiques, « c’est un véritable filtre vers l’intériorité qui pourrait aussi symboliser le masque du samouraï ou de l’escrimeur », selon Christophe Gulizzi.
Le bâtiment, situé dans l’une des zones de sismicité (classe 4) les plus pénalisantes de l’Hexagone, présente la particularité de ne comporter aucun joint de dilatation. « En recoupant la structure avec un tel élément, on aurait grosso modo divisé par quatre l’efficacité des contreventements », explique Romain Ricciotti, l’un des responsables du bureau d’études structure. Un choix technique mais aussi architectural puisque cette suppression permet d’organiser les espaces en dégageant de grands volumes libres (36 × 25 m dans le bloc nord), exempts de tout point porteur. Revers de la médaille : le bâtiment est très contraint en raison d’une part des efforts de retrait du béton qui se trouvent contrariés et, d’autre part, de contraintes thermiques importantes. Conséquence : des voiles fortement ferraillés. L’entreprise a proposé cette solution en variante de l’option initiale qui prévoyait une précontrainte par post-tension.

Préfabrication - Brise-soleil : un casse-tête de 76 pièces en béton

Le brise-soleil qui enveloppe le bâtiment est une structure géométriquement complexe, constituée d’éléments en béton préfabriqués pesant jusqu’à 4 t pour les plus lourds et dont la mise en œuvre impliquait une extrême précision de pose. Sur la façade sud, la présence d’une ligne de fuite fait qu’aucune des 76 pièces constitutives en forme de C (12 à 13 m de développé), d’épaisseur variable, n’est identique. Pour que les différentes phases de travaux n’interfèrent pas entre elles et éviter les problèmes de reprise de bétonnage, l’entreprise a proposé une variante à la solution de base qui prévoyait de claveter le brise-soleil dans l’acrotère. Ainsi, un système de platines en acier galvanisé, noyé dans l’élément béton lors de la préfabrication, permet de chapeauter l’acrotère - préalablement coulé avec une arase finie parfaite -, assurant ainsi la stabilité et le maintien provisoire. La fixation définitive s’effectue une fois le puzzle assemblé et la présence de trous oblongs dans la platine permet d’ajuster le perçage. Sur la façade nord, les pièces préfabriquées sont au nombre de 65 (d’une épaisseur de 20 à 35 cm) tandis que le patio central est refermé par 11 éléments latéraux sur les côtés est et ouest.

PHOTO - 825906.BR.jpg
PHOTO - 825906.BR.jpg - ©
%%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%%
Conception - Un plancher calculé comme une passerelle

Le plancher haut du dojo est constitué de 16 poutres TT (section en ?) de 14,10 m de portée (largeur 2,27 m). « Ces éléments de plus de 12 t, précontraints par fils adhérents, ont conditionné l’implantation et le dimensionnement de la grue », souligne Guillaume Bailly, le conducteur de travaux du chantier. Ces poutres en béton de classe C45/55 sont calculées pour reprendre des charges d’exploitation de 350 kg/m². Elles reposent, côté intérieur, sur une poutre console de 36 m de longueur (C25/30), appuyée sur poteaux et voiles béton et, en façade, sur une bande noyée géante (plancher armé de 36 m de longueur) elle-même fondée sur sept poteaux, en forme de triangle (épaisseur 50 cm), coulés en place et inclinés à 54°. « La dalle de compression, une fois coulée, fait tirant et assure l’équilibre de l’ensemble », ajoute Julien Brault, chef de chantier. Essentiel, le paramètre poids a conduit au choix de cette solution TT car, outre l’aspect mécanique, les phénomènes vibratoires constituaient un facteur particulier du projet. « Le plancher devait supporter les assauts des escrimeurs. Pour effectuer nos calculs, nous nous sommes référés au comportement vibratoire des passerelles et les avons adaptés aux conditions particulières qui découlent de cette pratique sportive », explique l’ingénieur structure Romain Ricciotti. Autrement dit, avec des sauts et des piétinements rapides qui représentent un à cinq pas par seconde. « Or, avec des poutres industrielles classiques, beaucoup plus lourdes, nous aurions été exactement dans des configurations présentant un risque de mise en résonance. »

PHOTO - 825903.BR.jpg
PHOTO - 825903.BR.jpg - ©
%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Mise en œuvre - Coffrage à peau Inox pour voiles de grande hauteur

La réalisation des voiles, qui intègrent des ouvertures de grande portée, était l’une des facettes architectoniques délicates du projet, notamment sur les façades est et ouest, avec des structures atteignant 8,40 m de hauteur. Le coulage des 36 m de longueur s’est déroulé, pour chacune d’elles, en trois phases au moyen d’un béton autoplaçant (S5) de Cemex de résistance C30/37. Des banches Outinord à peau Inox ont été employées. « Leur avantage principal est d’éviter toute trace de rouille sur le parement fini », souligne Guillaume Bailly, conducteur de travaux. Cependant, le manque de recul technique sur ce type d’outillage a généré quelques problèmes pratiques. L’entreprise a dû réaliser plusieurs plots d’essais, notamment au niveau de l’huile de décoffrage, le choix final se portant sur un agent de démoulage végétal (Sika Décoffre Emulsion végétale).

PHOTO - 825901.BR.jpg
PHOTO - 825901.BR.jpg - © PHILIPPE DONNAES

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur