En direct

Mexique : un nouveau contrat pour Egis sur le projet ferroviaire Tren Maya
- © Egis

Mexique : un nouveau contrat pour Egis sur le projet ferroviaire Tren Maya

Anaïs Divoux |  le 26/11/2020  |  Amérique du SudEgisTravaux publicsFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Amérique du Sud
Egis
Vie du BTP
Travaux publics
France
Valider

Le groupe d’inginerie français poursuit son développement au Mexique. En groupement avec deux ingénieries locales, Egis remporte le contrat de supervision des travaux du projet ferroviaire Tren Maya.

Destinée à relier cinq États mexicains (Yucatan, Quintana Roo, Campeche, Tabasco et Chiapas), la ligne du tren Maya facilitera la circulation de passagers et de marchandises sur près de 1 500 kilomètres, en créant des liens entre les grands centres touristiques et les communautés rurales. Au sein de ce projet, Egis supervisera les travaux du « tramo 4 », qui, long de 250 km, dispose de 3 gares ferroviaires : Chichén Itzá, Valladolid et Cancun.

En groupement avec Triada, le mandataire et Transconsult, Egis aura pour mission : la supervision de la construction de la plateforme ferroviaire et de la voie ferrée, ainsi que des travaux d’adaptation de la route longeant le tracé de ce « Tramo 4 », ainsi que la supervision des travaux du centre de maintenance situé près de Valladolid et des différents ouvrages (ponts route et ponts rail, ouvrages pour la faune, passerelles…). Ce contrat, d’une durée de plus de 2 ans, devrait mobiliser plus de 250 personnes tout au long du projet.

Afin de minimiser l’impact environnemental du projet et de réduire le coût d’acquisition de nouvelles emprises, l’emprise de la route 180 D (entre Kantunil et Cancun) sera utilisée pour la construction de 225 km. Seules les extrémités du tracé n’utiliseront pas l’emprise routière (21km d’un côté et 7km de l’autre). Le train sera électrifié et bidirectionnel grâce à la construction d’une voie double qui longera l’autoroute Kantunil-Cancun.

Ce projet s'inscrit quelques semaines seulement après la mise en service du métro de Guadalajara, dont Egis avait supervisé les travaux. Preuve que le groupe souhaite se positionner comme un acteur clé en Amérique Latine.

Commentaires

Mexique : un nouveau contrat pour Egis sur le projet ferroviaire Tren Maya

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil