En direct

« Mettre fin à la concurrence déloyale »

jean-marie constans |  le 29/03/2002  |  ConjonctureImmobilierLogementCollectivités localesMise en concurrence

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Immobilier
Logement
Collectivités locales
Mise en concurrence
Maison individuelle
Valider

Christian Jany, président régional de l'Uncmi

Vous vous mobilisez contre la concurrence déloyale entre constructeurs de maisons individuelles. Pourquoi ?

Ce problème est effectivement le thème majeur abordé à l'occasion de notre assemblée générale. Nous sommes confrontés au non-respect des lois de 1978 et de 1990, favorisé, il faut le constater, par le laxisme des administrations concernées. Un problème qui est particulièrement aigu dans la région Midi-Pyrénées où les deux tiers des maisons individuelles sont construites sans satisfaire, notamment, aux conditions de la loi de 1990 concernant le contrat de garantie maître d'ouvrage. Les garanties financières et techniques qui constituent les fondements de la loi impliquent un engagement global assuré par le constructeur. Et ceci est trop fréquemment battu en brèche, en toute impunité, par des pseudo-constructeurs, notamment des sociétés commerciales qui ne contractent aucun engagement en laissant les accédants démunis face à d'éventuels problèmes. Dans la même perspective, je voudrais attirer l'attention sur l'attitude des assureurs techniques et garants financiers et les inciter à réagir. Face aux attitudes consuméristes, avec des déclarations d'incidents à tout va, ou des sinistres que l'on a pu observer, hélas, au sein de la profession, ceux-ci reportent le surcoût sur les constructeurs « légalistes » qui se couvrent auprès d'eux en augmentant les cotisations de manière inconsidérée. Les professionnels sérieux se trouvent ainsi doublement pénalisés.

Quelle est la situation du marché de la maison individuelle en Midi- Pyrénées ?

Nous observons une baisse de 11 % sur l'ensemble de la région au premier semestre, par rapport à la période de référence, et de 25 % sur la métropole toulousaine, ceci malgré la croissance de l'agglomération. On peut attribuer cette baisse très sensible des constructions à la hausse importante du prix du foncier, mais aussi à l'évolution générale du prix de la construction. Dans tous les cas, ce phénomène, qui s'ajoute aux problèmes évoqués, laisse peser des inquiétudes évidentes sur l'avenir de la profession. Une raison supplémentaire de lancer un cri d'alarme.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur