En direct

Mesures compensatoires annexées aux permis : nouvelle obligation, nouveau risque !

Par Fabrice Cassin et Hélène Cloëz, avocats associés, LPA-CGR avocats |  le 08/09/2017  |  UrbanismeRéglementationBouches-du-RhôneDroit de l'urbanisme

Urbanisme -

Les permis de construire doivent prévoir des mesures de compensation environnementale. Une possible source d'insécurité juridique pour les pétitionnaires.

L'ordonnance n° 2016-1058 du 3 août 2016 a réformé les règles applicables à l'évaluation environnementale des projets, plans et programmes (1). Elle a modifié au passage l'article L. 424-4 du Code de l'urbanisme (C. urb. ) relatif aux décisions prises à la suite d'une demande de permis. Ce texte dispose que « lorsque la décision autorise un projet soumis à évaluation environnementale, elle comprend en annexe un document comportant les éléments mentionnés au I de l'article L. 122-1-1 du Code de l'environnement », c'est-à-dire les mesures ou les caractéristiques destinées à éviter ou réduire et, si possible, compenser les effets négatifs notables du projet sur l'environnement.

Engagements pris dans les études d'impact. En imposant dorénavant d'annexer ces mesures compensatoires, dites « mesures ERC », aux autorisations de construire, l'ordonnance du 3 août 2016 fait peser de nouveaux risques contentieux sur les projets. Et oblige, plus que jamais, les maîtres d'ouvrage à être attentifs aux engagements pris dans les études d'impact, puisque ces éléments devront être intégrés au document annexé au permis de construire.

D'un document sans effet sur la légalité du permis de construire…

Pour rappel, l'article L. 424-4 du Code de l'urbanisme avait transposé en droit interne la directive européenne n° 85/337/CEE du Conseil du 27 juin 1985 concernant l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement (2). Ce texte exigeait que l'auteur d'une décision ayant des incidences environnementales porte à la connaissance du public - une fois la décision prise - une information supplémentaire explicitant les motifs et les considérations qui l'ont fondée.

Un document accompagnant le permis. Sous l'empire des dispositions antérieures à l'ordonnance du 3 août 2016, ces « mesures ERC » visées par le Code de l'environnement étaient comprises dans un document « [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Mesures compensatoires annexées aux permis : nouvelle obligation, nouveau risque !

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX