En direct

MENUISERIES Le renouveau de la fenêtre bois

le 29/10/1999  |  Produits et matérielsBoisCommunicationIndustrieParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Produits et matériels
Bois
Communication
Industrie
Paris
Haut-Rhin
Immobilier
Hygiène
Valider

Sommaire du dossier

  1. Sommaire Dossier Batimat du 29/10/99
  2. Interclima-Interconfort Confort et économie d'énergie
  3. Batimat Qualité, environnement et nouvelles technologies de l'information
  4. Rendez-vous à Batimat : Sol, mur et plafond : les tendances et la santé
  5. Rendez-vous à Batimat : La qualité : six jours d'information non-stop
  6. Rendez-vous à Batimat : Bâtiment industriel, production et écologie
  7. Rendez-vous à Batimat : Qualité et certification : mots d'ordre de la maîtrise d'oeuvre
  8. Rendez-vous à Batimat : Le bois et la pierre dans la construction
  9. ISOLATION Pour répondre à la croissance, les industriels renforcent leurs capacités
  10. MATERIAUX DE CONSTRUCTION La reprise est au rendez-vous de 1999
  11. MENUISERIES Le renouveau de la fenêtre bois
  12. FINITIONS Couleur terne cette année pour les revêtements
  13. Table ronde Des produits techniques à mettre en oeuvre plus facilement
  14. Structure A la recherche de systèmes souples et évolués
  15. BOIS Une structure légère assemblée sur site
  16. Dominique Gauzin-Müller*, «Le matériau bois : un composant des structures mixtes»
  17. ACIER Simulations en 3 D pour un multiplexe
  18. Philippe Gensana,* « Le béton autoplaçant en préfabrication : un confort de travail mais une exigence de précision »
  19. Protéger les BHP du feu
  20. BHP et BAP : développer les usages
  21. Enveloppe : Les incidences de la FRT
  22. Enveloppe Dans l'attente de la future réglementation thermique
  23. Vincent Noël*, «La FRT va pousser à harmoniser vitrage et menuiserie»
  24. Des façades de plus en plus réactives
  25. Enveloppe Davantage de liberté pour les concepteurs
  26. José Fontan*, «L'isolation par l'extérieur va se développer»
  27. FACADES ET TOITURE CONTINUES Une coque en zinc pour l'hôpital du Val-d'Ariège
  28. Enveloppe Jean-Claude Burdloff*, La réglementation va améliorer les produits
  29. TRAITEMENT COMPLET DES PONTS THERMIQUES Une solution qui supprime les risques de condensation superficielle
  30. Cloisons de grande hauteur : augmenter la résistance mécanique
  31. Cloisonnement François Manteau*, «Les plaques prépeintes : améliorer la prestation et l'entretien»
  32. Cloisonnement adapter les performances aux nouveaux usages
  33. Pierre Courtois*, Des cloisons sèches pour toute la gamme de maisons individuelles
  34. Des cavaliers acoustiques aux performances améliorées
  35. Des cloisons suspendues pour les salles d'exposition à Beaubourg Légèreté et résistance mécanique
  36. L'avenir est aux peintures siloxanes
  37. Finitions et décoration Concilier fonctions esthétiques et techniques
  38. Finitions et décoration Jacques Philippe*, Formation et informations en attendant le DTU
  39. Finitions et décoration : Sols en résines : une large palette de formulations pour développer les débouchés
  40. Revêtement de sol en résines époxydiques Un sol bloqué pour industrie laitière
  41. Finitions et décoration Résistant et sain, un revêtement tissé aux avantages d'un sol dur
  42. Un club des industriels et éditeurs de revêtements muraux
  43. Des plafonds tendus bactériostabilisants dans un hôpital La substance agit durant toute la vie de la toile
  44. Finitions et décoration Jacques Roland*, «Bientôt une directive européenne sur les bruits extérieurs»
  45. Finitions et décoration ACCUEIL La Poste lance un nouveau concept pour l'an 2000
  46. Finitions et décoration Michel Dubézy*, «Le plafond rayonnant modulaire valorise la prestation des corps d'état»
  47. MATERIEL Accès en hauteur : la nouvelle réglementation s'appliquera dès janvier 2000
  48. Matériels Compacité et ergonomie
  49. MATERIEL Jean Robillard*, « Les plates-formes de travail à levage hydraulique arrivent en force »
  50. MATERIEL Guy Hentges*, « L'avenir est au forage diamanté à sec »
  51. MATERIEL L'usage du laser se « démocratise »
  52. MATERIEL COFFRAGES Des autogrimpants à géométrie variable pour la tour de contrôle de Vatry

A l'aube de l'an 2000, la fenêtre bois qui détient actuellement 28 % d'un marché évalué à 7 millions de fenêtres en 1999 (1) entend faire oublier l'image désuète héritée du temps, pas si lointain, où elle n'avait pas de concurrent (voir graphique ci-dessous). D'où la présentation, le 29 septembre à Paris, d'un collectif de la menuiserie bois, réunissant 23 industriels sur 40, soit 70 % du chiffre d'affaires total ; Lapeyre et Menuiserie Simpa en tête (50 % du marché à eux deux).

Principale action engagée par les industriels de « l'ancienne » marque CTB Fenêtres ; l'adoption de la marque NF Nouvelle Fenêtre Bois. Une marque jugée « plus visible » auprès du grand public (9 Français sur 10 la connaissent), le marché phare de la fenêtre bois (plus de 60 % de parts de marché sur la maison individuelle alors qu'elle existe à peine dans le collectif, HLM notamment).

Une croissance probable de 19 % d'ici à 2004

La norme NF qui répond à 29 essais ou spécifications dont 18 totalement nouveaux (élaborés avec le CTBA) doit répondre à plusieurs objectifs : montrer que la nouvelle fenêtre bois répond aux nouvelles normes, tant thermiques (future réglementation thermique) qu'acoustique (réglementation acoustique de 1996), qu'elle peut-être traitée contre le feu et est la seule entièrement recyclable. Enfin, qu'elle est aujourd'hui, selon les industriels, 10 % moins chère que la fenêtre PVC. « D'autant que les matières premières du PVC (le compound) viennent d'augmenter de près de 20 % et que cela risque d'être durable », observe un menuisier présent à la fois en bois et en PVC.

Une performance que la baisse de la TVA devrait accentuer à l'avenir. Selon une étude de Développement-Construction, le marché français de la fenêtre passera globalement de 7 à 9 millions d'unités d'ici à 2004. La croissance de la fenêtre bois serait de 19 % sur la même période.

Le PVC aura du mal à conserver son niveau actuel tandis que dans « l'alu », Technal a changé de mains

Pour les industriels du PVC subsistent deux inquiétudes. Plafonnant à 53 % de part de marché, ils semblent avoir mangé leur pain blanc et se livrent une concurrence acharnée. D'autant qu'une majorité d'entre eux achète aux gammistes des profilés dont le prix a augmenté d'au moins 15 % depuis début 1999.

En menuiserie aluminium, la principale opération a été la vente, cet été par le Canadien Alcan de sa filiale française, Technal. Le repreneur est le fonds d'investissement américain Monitor Clipper (voir le Moniteur du 16 juillet 1999, page 18) et le nouveau président du directoire est Patrick A. Tanguy. Enfin, le façadier Reynolds Aluminium France (550 millions de francs de chiffre d'affaires en 1998), filiale de l'Américain Reynolds Metal Company, vient d'investir 145 millions sur son site du Merxheim (Haut-Rhin) et table sur une progression de 40 % de ses ventes.

(1) Soit un recul de 8 % depuis 1992.

GRAPHIQUE : Répartition du marché de la fenêtre - En six ans, la menuiserie bois a perdu 8 % de parts de marché au profit du PVC. Grâce aux efforts des industriels sur les prix - le bois est aujourd'hui inférieur au PVC - , sa présence reste forte sur le secteur de la maison individuelle (plus de 60 %) et la nouvelle norme NF devrait lui permettre d'atteindre son objectif : dépasser le cap des 30 % de parts de marché à moyen terme.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil