En direct

Mention au prix de l'Equerre d'argent 2012 : groupe scolaire Lucie-Aubrac, à Nanterre (Hauts-de-Seine)

MILENA CHESSA |  le 26/11/2012  |  ArchitectureBâtimentHauts-de-SeinePrix d'architectureEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Réalisations
Bâtiment
Hauts-de-Seine
Prix d'architecture
Education
Communication
Professionnels
ERP
Infrastructures
Valider

Le groupe scolaire Lucie-Aubrac, à Nanterre (Hauts-de-Seine), réalisé par Dietmar Feichtinger Architectes pour la Ville de Nanterre, a été distingué le 26 novembre par une mention au prix d’architecture de l’Equerre d’argent 2012. Encerclé par des immeubles et des infrastructures de transport, le bâtiment réussit pourtant à offrir aux enfants un cadre d’enseignement et de jeu abrité et serein.

Non loin de la gare du RER A Nanterre-Université, dans le quartier des Provinces-Françaises, un petit volume émerge entre deux barres de logements de l’allée de Bourgogne. Il signale l’entrée du groupe scolaire Lucie-Aubrac, inauguré le 11 février. Depuis la rue, l’ampleur de cet établissement (six classes de maternelle et neuf classes élémentaires) reste insoupçonnable, car il est implanté sur un terrain enclavé de toutes parts : des immeubles de logements au nord et à l’ouest, un bâtiment tertiaire au sud, et une route départementale très passante en surplomb à l’est. « Cet environnement urbain difficile a dicté la forme du groupe scolaire dans le site », souligne l’architecte, Dietmar Feichtinger. Les écoles s’ouvrent en cœur de parcelle vers les deux cours de récréation, reléguant en périphérie les couloirs de circulation. « Les bâtiments forment une barrière visuelle et acoustique pour que les enfants évoluent dans une ambiance tranquille, indique Katja Pargger, architecte chef de projet, du concours à la livraison en 2012. De plus, une partie de la structure en béton est désolidarisée du reste de la construction et repose sur des appuis qui amortissent les vibrations provenant du tunnel du RER. » Les façades renforcent ce dispositif : elles se décomposent en un voile de béton coulé en place (20 cm), une isolation en laine minérale (15 cm), une lame d’air, une membrane pare-pluie et un bardage préfabriqué en bois. Ce dernier a été réalisé à partir de lattes (section : 8 × 5 cm) en mélèze coupées en deux suivant une ligne oblique. Les tasseaux résultants disposent de quatre tranches irrégulières qui, fixés aléatoirement, apportent un léger relief à la façade.

Contraste avec le contexte bâti

Ce bardage habille de manière uniforme tous les éléments du programme : l’école maternelle et l’école élémentaire, mais aussi l’espace dédié à la restauration (au centre du terrain), le centre de loisirs (à l’ouest) et la salle de sports (au sud). « Grâce au bois, l’équipement public contraste avec le contexte bâti et manifeste sa présence côté rue », ajoute Dietmar Feichtinger. Sa présence sur l’espace public est également marquée par le porte-à-faux de 8,50 de longueur, à structure acier, qui protège l’entrée et la sortie des écoliers. A son extrémité, une baie vitrée au format panoramique permet aux parents d’assister depuis la rue à l’atelier théâtre de leurs enfants, comme sur une scène.

Article paru dans « Le Moniteur », n°5651 du 16/03/2012, pp. 24-26.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nanterre.

Maîtrise d’œuvre : Dietmar Feichtinger Architectes, architectes. Ingérop (structure), Oasiis (HQE), Peutz & Associés (acoustique), BET.

Entreprises : GCC Agence IDF2 (terrassement, fondations, gros œuvre, plâtrerie, carrelage, VRD, espaces verts), Plastalu (menuiseries extérieures, métallerie, serrurerie, revêtements de façades), STEPC (chauffage, sanitaires, ventilation, plomberie), Forclum Ile-de-France (électricité, faux plafonds), Moreau (menuiseries intérieures, signalétique), Pierre Gicquel SAS (peinture), Omni décors (revêtements de sols souples), Euro-Ascenseurs (appareils élévateurs).

Surface : 4 620 m2 Shon.

Coût de construction (hors terrassement) : 10,3 millions d’euros HT.

Des matériaux sobres pour un environnement paisible

Face à un contexte urbain difficile et pour ne pas surcharger l’environnement visuel des enfants, l’agence Feichtinger a voulu que le bâtiment soit simple et agréable. Des matériaux bruts ont donc été mis en œuvre : béton, bois, acier. Dans les couloirs, les réseaux laissés apparents participent à la compréhension de l’édifice par les écoliers. Pour que cela soit clair, les architectes ont redessiné les réseaux d’électricité, CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et plomberie, à partir des plans fournis par le bureau d’études techniques. Maîtrise d’ouvrage et entreprises ont accepté de jouer le jeu. De manière à ne pas entraver les circulations, ces mêmes couloirs intègrent dans l’épaisseur des murs de larges banquettes et de fins radiateurs. Et pour l’acoustique, un revêtement de sol en caoutchouc naturel et des dalles de plafond en fibres de bois atténuent les pas et le brouhaha des enfants. L’implantation du groupe scolaire favorise l’ensoleillement des espaces de vie au sud et à l’ouest, plutôt que les espaces de circulation déportés au nord et à l’est. La lumière naturelle pénètre dans les salles d’enseignement et d’activité par de larges vitrages. Lorsqu’elle devient trop intense, stores, auvents et tasseaux disposés en façade endossent le rôle de filtre. Côté couloir, d’étroites mais nombreuses fenêtres toute hauteur captent la luminosité extérieure et rythment le parcours.

Commentaires

Mention au prix de l'Equerre d'argent 2012 : groupe scolaire Lucie-Aubrac, à Nanterre (Hauts-de-Seine)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur