En direct

Mécénat Besnard de Quelen : 250 000 euros attribués à quatre innovateurs de la construction
Logo - © ©Mécénat Besnard de Quelen

Mécénat Besnard de Quelen : 250 000 euros attribués à quatre innovateurs de la construction

Olivier Baumann avec Julie Nicolas |  le 13/12/2013  |  CommunicationCultureProfessionArchitectureTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Communication
Culture
Profession
Architecture
Technique
Produits et matériels
Valider

La première édition du grand prix de l’innovation du Mécénat Besnard de Quelen récompense quatre innovateurs dans l'art de bâtir. L’exceptionnelle dotation de cet événement annuel devrait en faire désormais un rendez-vous incontournable pour les acteurs de la construction et de l’aménagement. En plus des 250 000 euros attribués aux quatre lauréats du grand prix, 50 000 euros ont été distribués à des étudiants sous forme de bourses d’étude et de voyages.

La saison des prix de l’innovation dans le domaine de la construction et de l’aménagement (prix de l’innovation Vinci, prix FNTP, prix Batimat, grand prix national de l’ingénierie, prix Moniteur de la construction, prix du salon des maires et des collectivités locales, prix de l’aménagement urbain pour n’en citer que certains,…) s’achève sur un événement d’une portée inédite.

En attribuant 300 000 euros à des innovateurs dans l’art de bâtir et d’aménager, la première édition du Mécénat Besnard de Quelen renouvelé (voir focus ci-dessous) se démarque en effet des autres concours, honorifiques et stratégiques pour la bonne diffusion des innovations, mais non ou peu dotés financièrement.

Pour Olivier Faron, administrateur général du Conservatoire National des Arts et Métiers, qui remettait les prix lors d’une soirée organisée au musée des arts et métiers le 11 décembre 2013, « l’importance des dotations du Mécénat lui donne une portée d’autant plus exceptionnelle et emblématique qu’il est ouvert à tous les profils ».

Architectes, ingénieurs, constructeurs, inventeurs, étudiants, techniciens et scientifiques, français ou étrangers, individuellement ou en équipe, étaient ainsi invités à plancher et à déposer leurs dossiers de candidature avant le 12 juillet 2013.  « Sur les 150 dossiers reçus, 65 ont été analysés finement par deux rapporteurs, puis 20 ont finalement été sélectionnés pour être présentés au jury », explique Francis Guillemard, président du Mécénat Besnard de Quelen et président du jury, constitué de six experts.

Au final, quatre lauréats ont été distingués. Le palmarès est le suivant :

Premiers prix ex-aequo

- Stéphanie Cargnelutti, ingénieur Cnam, pour le renforcement de structures en béton armé ou précontraint par matériaux composites prétendus. Cette innovation propose de mettre en tension la lamelle composite avant collage, là où les méthodes de renforcement classiques sont la post-contrainte, les plats métalliques, le collage composite ou le béton projeté. La contribution du Mécénat Besnard de Quelen s’élève à 80 000 €. Voir la fiche du projet

- Insula France pour la Big Box, système de gestion des apports solaires à travers les vitrages pour les bâtiments basse consommation, en rénovation et en neuf. Cette innovation portée par Luc Traonvouez, ingénieur Ensam, gérant de Insula France, se propose de transformer le rayonnement en chaleur à basse température dans un rideau absorbant, opaque ou semi-opaque à forte inertie thermique. La chaleur contenue dans le rideau est ensuite utilisée pour le chauff age nocturne ou évacuée à l’extérieur, en le plaçant dans un galandage ventilé. La contribution du Mécénat Besnard de Quelen s’élève à 80 000 €. Voir la fiche du projet

Deuxième Prix

CST-Bois, Fibres, Acier pour un système constructif à charpente sous-tendue pour le bois, la fibre et l’acier. Cette innovation portée par Sandrine Germain, architecte DPLG (Ensa Nantes), gérante de CST-Bois,Fibres, Acier, consiste à construire un bâtiment dont le toit à charpente sous-tendue sans ferme et sans entrait est porté par des murs à structure bois et fibres naturelles assemblées par un système de lanières tissées et nouées entre elles pour reprendre la charge d’un béton de chanvre. La contribution du Mécénat Besnard de Quelen s’élève à 40 000 €. Voir la fiche du projet

Troisième Prix

Khadija Zbairi, architecte, pour un système d’enveloppe basé sur le rafraîchissement passif. L’innovation en est au stade de l’idée et s’appuie sur le bon sens de techniques traditionnelles en les actualisant au XXIe siècle. Elle consiste à mettre au point un prototype d’enveloppe applicable au bâtiment en explorant le principe de “la jarre”, soit un rafraîchissement passif par évaporation à travers une paroi poreuse ; les études pourront être élargies aux autres systèmes de rafraîchissement, notamment les systèmes radiatifs nocturnes. Dans ce principe physique, l’énergie nécessaire à l’évaporation de l’eau est extraite de l’air chaud qui par conséquent se refroidit. Ce système gagne en efficacité avec l’augmentation de la température. Au-delà de 30°C, la température de l’air peut baisser de plus de 10°C, soit un rendement de rafraîchissement passif efficace. La contribution du Mécénat Besnard de Quelen s’élève à 20 000 €. Voir la fiche du projet.

A noter que pour s’assurer de la bonne utilisation des enveloppes allouées, le Mécénat a signé une convention avec les lauréats. Ces  derniers devront faire des points d’étapes réguliers avec le jury. La somme totale sera débloquée au fur et à mesure de l’avancement des projets. « Ceci nous permet de contrôler mais aussi de soutenir les porteurs de projets », explique Francis Guillemard.

Par ailleurs, trois bourses d’études et six bourses de voyage ont été attribuées à des élèves-ingénieurs ou des étudiants en architecture pour une enveloppe totale de 50 000 euros. Voir la fiche de présentation de ces lauréats.

L’édition 2014 sera lancée dès le 2 janvier, les candidats auront jusqu’au 14 septembre 2014 pour se déclarer. La dotation totale promet d’être encore supérieure à celle attribuée cette année.

Retrouvez toutes les informations sur le site du Mécénat Besnard de Quelen.

Le mécénat Besnard de Quelen

Après quelques années d’inactivité, le mécénat Besnard de Quelen revient avec le grand prix Charles-Henri Besnard. Le concours, ouvert aux architectes, ingénieurs, constructeurs, inventeurs, étudiants, techniciens et scientifiques, français ou étrangers, individuellement ou en équipe est doté d’un prix de 250 000 euros. Il récompense les auteurs d’une œuvre réalisée ou « d’un projet faisant appel à un système de construction nouveau ou à un perfectionnement technique ou scientifique susceptible, par son développement, d’apporter des progrès dans l’art de bâtir ou d’aménager ». Par projet, le jury entend « tout projet susceptible de déboucher sur un produit, sur un procédé ou sur un service répondant à un besoin social  ou économique et possédant un marché potentiel ». Le Mécénat soutient des initiatives à différents stades d’avancement : de l’idée au prototype, de la fabrication à la phase de pré-commercialisation ou de commercialisation.

Organisme financé par des fonds privés et géré par le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), la fondation Germaine et Charles-Henri Besnard de Quelen a été créée en 1980. Elle a pour objet d’encourager l’innovation dans la construction en délivrant prix et bourses et de perpétuer la mémoire de Charles-Henri Besnard, architecte et précurseur de la construction préfabriquée. Jusqu’en 2008, la fondation a attribué près de 400 bourses de voyages et d’études à des étudiants français et étrangers.

Commentaires

Mécénat Besnard de Quelen : 250 000 euros attribués à quatre innovateurs de la construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

Valorisation foncière des collectivités

Valorisation foncière des collectivités

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil