En direct

MATIÈRES À SENS

Laure Carsalade |  le 13/11/2018  |  Europe

LONDON DESIGN FESTIVAL -

Le London Design Festival, qui s'est tenu du 15 au 23 septembre, a investi la ville entière. Phénomène notable de cette édition, la notion d'« expérience » est au cœur des propositions, qui intègrent une dimension scénaristique où l'objet devient support de récit.

Si l'expérience du design est une réalité pour ses praticiens, elle demeure une quête pour les visiteurs des salons. Au London Design Festival 2018, cette possibilité était largement offerte au public, menée tambour battant pendant neuf jours. Emotion et sens, le ton est donné par les lieux majeurs, les espaces muséaux comme les foires. Ce ton caractérise aussi un courant de designers inscrit dans une recherche sur la matière, porteuse de récits. Le design, une affaire d'image ? Non, il se touche, se ressent, se raconte !

Quelques participants de poids ont mené la danse. Avec 40 pays invités sur le thème « Emotional states » (les états émotionnels), la deuxième édition de la London Design Biennale a ouvert les festivités, dès le 4 septembre à la Somerset House, pour une vision souvent prospective. Devant l'installation du studio grec INI led, un couloir réactif, la file était incessante : son ossature douée d'une articulation s'ouvrait et se refermait au passage du visiteur produisant un effet quasi organique. De même, le Face Value américain (du Cooper Hewitt) a démontré son succès : la matière première est l'homme, qui s'assied sur une chaise face à une machine de reconnaissance faciale. Dans cette performance publique, le logiciel de décryptage d'expressions déclenche les rires nés du décalage entre le diagnostic et la réalité exprimée. Dans et hors de ses murs, jusqu'à l'échelle architecturale, le Victoria & Albert Museum s'est distingué avec Multiply, des architectes Waugh Thistle-ton, un dispositif de logement au montage rapide pour parer à la crise. Enfin, trois salons étaient consacrés à la promotion et à la vente. Dans le contexte du Brexit, on assistait au réveil de la force britannique, au vu du nombre d'exposants issus du Royaume-Uni. A la foire historique du 100 % Design d'Olympia - où dominait le bois -, ils étaient largement majoritaires, révélant de jeunes éditeurs made in UK à suivre : James Burleigh, &Bespoke, Dare Studio… A la London Design Fair, la tendance était aux relations internationales avec la présence des labels étrangers. Les Hollandais, grands expérimentateurs de matières et d'usages, se sont fait remarquer dans l'exposition « Dutch Stuff », où Martijn Rigters crée, par exemple, des surfaces intégrant des cheveux !

La deuxième vie du plastique, « Plastic, material of the Year », entend réduire l'impact de ce matériau controversé. Vases et lampes du Studio Dirk Vander Kooij sont ainsi imprimés en 3D à partir d'anciens CD.

Enfin, le troisième pilier des salons, le plus informel, Design Junction joue la carte de l'éphémère dans un esprit de squat étalé sur plusieurs lieux, et mélange talents fraîchement échus et marques dynamiques.

Saluons l'alternative au plastique des Neozélandais Revology, qui lancent à la vente ses chaises en fibre de lin, durables !

Ce n'est pas la nouveauté stricte qui marque le festival, mais [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur