En direct

Matériels ferroviaires: le Stif va se substituer à la SNCF et à la RATP

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 28/01/2004  |  Seine-et-MarneVal-d'OiseYvelinesParisSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Yvelines
Paris
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Essonne
Hauts-de-Seine
Aménagement
Architecture
Valider

Jusqu'ici, la SNCF et la RATP finançaient le matériel roulant circulant en Ile-de-France. Ce régime d'exception ne devrait pas tarder à prendre fin avec l'alignement de la région capitale sur le régime des autres régions. "L'accord est à peu près total avec la SNCF et si les choses sont moins avancées avec la RATP, je vois mal comment il pourrait y avoir inégalité de traitement. Mais rien ne sera officialisé avant les élections régionales", explique Emmanuel Duret, le directeur général du Stif. Une bonne nouvelle pour la SNCF qui se prépare à lancer un très important appel d'offres pour le renouvellement des rames "inox" de banlieue.
L'achat de matériels n'est que l'un des aspects de ce transfert. Avec ce nouveau statut, le Stif devient un partenaire plus exigeant pour ses deux partenaires. "Le Moniteur" à paraître vendredi 30 janvier détaille, en rubrique Régions Ile-de-France, l'ensemble des changements.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil