En direct

MATERIELS DE TP Le groupe Legris n'exclut pas d'effectuer de « petites acquisitions »

JEAN-MICHEL GRADT |  le 09/04/1999  |  InternationalIndustrieMatériel de chantierNégoceEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Industrie
Matériel de chantier
Négoce
Europe
France entière
Valider

Hors Asie, la progression du chiffre d'affaires aurait été multipliée par deux.

L'année 1998 a été décevante, a reconnu Pierre-Yves Legris, P-DG du groupe Legris, en promettant une plus forte croissance en 1999, avec une progression significative des résultats. Une progression qui pourrait s'appuyer sur des opérations de croissance externe, puisque le président n'exclut pas « de petites acquisitions dans les fluides, de même que dans les grues ». L'an dernier, le chiffre d'affaires a progressé de 4,5 % à 3,7 milliards de francs, malgré une chute de 30 % de ventes en Asie, bien que le groupe ait bénéficié d'une commande exceptionnelle de grues pour le barrage chinois des Trois-Gorges.

Hors Asie, la progression du chiffre d'affaires aurait été multipliée par deux. Quant au résultat net (part du groupe), il a connu une forte baisse, à 83 millions de francs (contre 157 millions en 1997), en raison de charges exceptionnelles de 19 millions de francs - restructuration de Potain et liquidation d'un contentieux - contre un profit exceptionnel de 81 millions de francs en 1997. Reste que le P-DG du groupe, qui voit les clignotants passer au vert, prévoit un exercice 1999 en amélioration.

Pour la première fois depuis 1996, l'activité grues a progressé

Pierre-Yves Legris se fonde notamment sur le redressement de l'activité manutention (grues, 40 % du total) et table sur une bonne tenue au second semestre de la deuxième activité du groupe, les équipements pour fluides : fluides industriels (raccords, vannes), fluides domestiques (détendeurs de gaz), et logistique, qui connaissent un « creux d'activité » depuis le dernier trimestre de 1998.

Les fluides industriels ont notamment reculé de 2 % au premier trimestre 1999 et les fluides domestiques de 6 %. Les performances du pôle fluides ont été affectées par la baisse des ventes en Allemagne et en Italie, alors qu'elles ont stagné en France, mais le redressement conjoncturel attendu semble se confirmer à la fin du premier trimestre 1999, a indiqué le groupe. Pour l'activité logistique enfin, le retard des prises d'ordres constaté au premier trimestre devrait être résorbé au second semestre, a-t-il précisé. Pour la première fois depuis 1996, et malgré une très forte chute d'activité en Asie (- 36 %), les grues (Potain) ont connu une légère croissance, + 3 % en 1998 (à 1,4 milliard de francs). « Malgré un marché international déprimé, le groupe n'a jamais enregistré de pertes », a constaté Pierre-Yves Legris. Et d'ajouter : « Jamais Potain n'a été aussi fort qu'aujourd'hui. Il est prêt et en ordre de marche. Depuis septembre dernier, l'activité s'inscrit dans une courbe ascendante. »

PHOTO : Pierre-Yves Legris, P-DG du groupe Legris : « Malgré un marché international déprimé, le groupe n'a jamais enregistré de pertes. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur