En direct

Matériels Compacité et ergonomie

le 29/10/1999  |  Matériel de chantierCommunicationBétonEnvironnementEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Matériel de chantier
Communication
Béton
Environnement
Europe
Santé
Technique
Produits et matériels
Valider

Sommaire du dossier

  1. Sommaire Dossier Batimat du 29/10/99
  2. Interclima-Interconfort Confort et économie d'énergie
  3. Batimat Qualité, environnement et nouvelles technologies de l'information
  4. Rendez-vous à Batimat : Sol, mur et plafond : les tendances et la santé
  5. Rendez-vous à Batimat : La qualité : six jours d'information non-stop
  6. Rendez-vous à Batimat : Bâtiment industriel, production et écologie
  7. Rendez-vous à Batimat : Qualité et certification : mots d'ordre de la maîtrise d'oeuvre
  8. Rendez-vous à Batimat : Le bois et la pierre dans la construction
  9. ISOLATION Pour répondre à la croissance, les industriels renforcent leurs capacités
  10. MATERIAUX DE CONSTRUCTION La reprise est au rendez-vous de 1999
  11. MENUISERIES Le renouveau de la fenêtre bois
  12. FINITIONS Couleur terne cette année pour les revêtements
  13. Table ronde Des produits techniques à mettre en oeuvre plus facilement
  14. Structure A la recherche de systèmes souples et évolués
  15. BOIS Une structure légère assemblée sur site
  16. Dominique Gauzin-Müller*, «Le matériau bois : un composant des structures mixtes»
  17. ACIER Simulations en 3 D pour un multiplexe
  18. Philippe Gensana,* « Le béton autoplaçant en préfabrication : un confort de travail mais une exigence de précision »
  19. Protéger les BHP du feu
  20. BHP et BAP : développer les usages
  21. Enveloppe : Les incidences de la FRT
  22. Enveloppe Dans l'attente de la future réglementation thermique
  23. Vincent Noël*, «La FRT va pousser à harmoniser vitrage et menuiserie»
  24. Des façades de plus en plus réactives
  25. Enveloppe Davantage de liberté pour les concepteurs
  26. José Fontan*, «L'isolation par l'extérieur va se développer»
  27. FACADES ET TOITURE CONTINUES Une coque en zinc pour l'hôpital du Val-d'Ariège
  28. Enveloppe Jean-Claude Burdloff*, La réglementation va améliorer les produits
  29. TRAITEMENT COMPLET DES PONTS THERMIQUES Une solution qui supprime les risques de condensation superficielle
  30. Cloisons de grande hauteur : augmenter la résistance mécanique
  31. Cloisonnement François Manteau*, «Les plaques prépeintes : améliorer la prestation et l'entretien»
  32. Cloisonnement adapter les performances aux nouveaux usages
  33. Pierre Courtois*, Des cloisons sèches pour toute la gamme de maisons individuelles
  34. Des cavaliers acoustiques aux performances améliorées
  35. Des cloisons suspendues pour les salles d'exposition à Beaubourg Légèreté et résistance mécanique
  36. L'avenir est aux peintures siloxanes
  37. Finitions et décoration Concilier fonctions esthétiques et techniques
  38. Finitions et décoration Jacques Philippe*, Formation et informations en attendant le DTU
  39. Finitions et décoration : Sols en résines : une large palette de formulations pour développer les débouchés
  40. Revêtement de sol en résines époxydiques Un sol bloqué pour industrie laitière
  41. Finitions et décoration Résistant et sain, un revêtement tissé aux avantages d'un sol dur
  42. Un club des industriels et éditeurs de revêtements muraux
  43. Des plafonds tendus bactériostabilisants dans un hôpital La substance agit durant toute la vie de la toile
  44. Finitions et décoration Jacques Roland*, «Bientôt une directive européenne sur les bruits extérieurs»
  45. Finitions et décoration ACCUEIL La Poste lance un nouveau concept pour l'an 2000
  46. Finitions et décoration Michel Dubézy*, «Le plafond rayonnant modulaire valorise la prestation des corps d'état»
  47. MATERIEL Accès en hauteur : la nouvelle réglementation s'appliquera dès janvier 2000
  48. Matériels Compacité et ergonomie
  49. MATERIEL Jean Robillard*, « Les plates-formes de travail à levage hydraulique arrivent en force »
  50. MATERIEL Guy Hentges*, « L'avenir est au forage diamanté à sec »
  51. MATERIEL L'usage du laser se « démocratise »
  52. MATERIEL COFFRAGES Des autogrimpants à géométrie variable pour la tour de contrôle de Vatry

Les mini pelles s'adaptent aux diverses configurations de chantier. La sécurité des opérateurs est largement prise en compte dans la conception des équipements. Les outils techniquement évolués sont utilisés par tous les corps d'état.

Les matériels compacts deviennent plus puissants sous un volume toujours plus réduit : c'est la tendance récente observée dans les gammes de matériels. Pour accroître leur stabilité, la partie centrale du châssis des mini pelles de Pel-Job adopte une forme en X, ce qui améliore la répartition des efforts sur les longerons. L'allongement du châssis améliore aussi la stabilité tout en limitant la pression au sol. Le châssis extensible gagne également du terrain, comme chez Kubota. Un levier permet à l'opérateur de modifier en quelques secondes l'écartement des chenilles, la largeur de la lame s'ajustant à l'aide d'un simple axe de verrouillage. Sur la pelle compacte 322 de Bobcat, le châssis mesure 980 mm de large, une dimension adaptée au passage dans l'encadrement d'une porte. Mais il s'élargit jusqu'à 1 360 mm pour travailler en dévers ou à cheval sur une tranchée étroite (pose de câbles).

Un rayon de rotation très court

Pour les chantiers les plus exigus, certaines mini pelles, dont celles de Kubota, ont un rayon de rotation très court : le contrepoids et le capot du moteur tournent dans le périmètre du châssis porteur. Cela évite d'accrocher un obstacle en tournant, augmente la sécurité des ouvriers et améliore l'efficacité de l'opérateur.

Du côté des matériels de coffrage, Paschal fait évoluer son modèle standard petit rayon « 1 poutre » en un coffrage sans tiges d'entretoisement. L'étanchéité est parfaite, et notamment intéressante pour les stations d'épuration. En revêtant ses banches d'une surface coffrante anti-adhérente et autodémoulante, Outinord supprime l'emploi d'agents de démoulage. Avantages : un net gain de temps et un meilleur aspect de surface des bétons. A signaler aussi la mise au point par Layher de protections étanches adaptées aux échafaudages pour les travaux de désamiantage, afin de réduire les nuisances sonores ou de se protéger des intempéries.

Complément des échafaudages, les ascenseurs de chantier connaissent des améliorations constantes : Alimak propose des matériels qui atteignent 100 m/mn. Un nouveau venu, l'allemand Steinweg a conçu un ascenseur, qui peut être transformé en monte-charge. Il chemine à 1 m de distance de l'échafaudage, ne s'en approchant qu'à l'étage de l'arrêt. Il dispense ainsi, sans contrevenir à la réglementation, d'installer des portes palières.

Des matériels bi-énergie

La nacelle qui s'est imposée en Europe dans les dix dernières années comme une alternative à l'échafaudage s'adresse désormais à un marché mature. Les industriels du secteur ont affiné leurs méthodes et leurs techniques de fabrications pour améliorer les capacités de leurs machines. Les constructeurs proposent, de plus en plus, des matériels, bi-énergie, pour les usages industriels, mais aussi pour ménager l'environnement. C'est notamment le cas chez Haulotte.

La hauteur de travail des chariots élévateurs tend à progresser laissant apparaître, pour le bâtiment, deux grandes catégories : les machines de 7-8 m, adaptées au pavillonnaire et les matériels de 12-15 m qui sont plutôt destinées au petit collectif.

Pour leur part, les compresseurs et les groupes électrogènes destinés au BTP bénéficient des retombées technologiques des modèles industriels pour lesquels les exigences en termes de durabilité et de fiabilité sont plus strictes.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil