Matériel : rapprochement entre Altrad et Belle
Mohed Altrad, président du groupe Altrad - ©

Matériel : rapprochement entre Altrad et Belle

Defawe Philippe |  le 23/09/2008  |  InternationalIndustrieMatériel de chantierHéraultEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Négoce
Industrie
Matériel de chantier
Hérault
Europe
Valider

Le groupe Altrad se rapproche du britannique Belle. La fusion entre les deux entreprises, soumise à l’accord des autorités de surveillance de la concurrence, donnerait au Français, basé à Florensac (Hérault), un complément de gammes et une couverture géographique accrue.

Le groupe Belle, qui a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires d’environ 70 millions d’euros, est le premier acteur britannique dans le secteur des bétonnières. Il produit également des plaques vibrantes, des pilonneuses, des scies à sol, des marteaux-piqueurs hydrauliques, etc. Le groupe Altrad a réalisé, lors de son dernier exercice, un chiffre d’affaires de 418,977 millions d’euros, dont 59% à l’exportation. "Cette année, nos activités ont cru de 12% jusqu’à fin mai, mais nous tablons sur une croissance limitée à 8%" déclare Mohed Altrad, le président du groupe. "Le marché se tasse et le coût des matières premières augmente", poursuit-il. Le coût du métal entre pour 30% du coût de production des échafaudages, pour 60% dans celui des bétonnières, et pour 80% dans celui des brouettes. Ce sont les trois premières activités d’Altrad, qui représentent respectivement 65%, 20%, et 8%, de son chiffre d’affaires, les 7% restant étant redevables aux matériels pour les collectivités.

Acquisitions
Altrad a su faire progresser son périmètre, au cours des années, par des achats successifs. Dans le domaine des brouettes, ce furent le français Richard, le belge Vabor, le néerlandais Fort. "C’est un métier pauvre avec des produits de faible valeur la plupart destinés au grand public, commente Mohed Altrad. Il nous faut des marques connues localement. A présent nous exportons dans 100 pays, et nous ne sommes pas loin du leader mondial Haemmerlin". En matière d’échafaudages l’acquisition la plus marquante a été celle de l’allemand Plettac, en 2004. "Elle nous a permis de progresser en Allemagne, où nous sommes juste derrière le leader Layher, mais aussi dans les pays d’Europe du Nord". Avec l’acquisition du groupe Belle, Altrad ajouterait à son outil industriel une unité de production en Grande-Bretagne et une autre en Pologne.

Michel Roche (Matériels et chantiers, equipment-center.com)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur