En direct

Matériaux et génie civil : une convention de partenariat entre l’IMN et l’Ifsttar

le 05/07/2011  |  transport

Avec cette convention signée ce mercredi 6juilet, l’Institut des Matériaux Jean Rouxel et l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux renforcent leur partenariat sur les sciences des matériaux au service de l’environnement, de la géotechnique et du génie civil.

Cet engagement vise à développer les activités de recherche et d’innovation conjointes des deux instituts dans trois domaines :

- Le développement des techniques de traitement des sols afin de favoriser le réemploi des sols en place lors des opérations de terrassement. Les deux établissements collaborent déjà sur ce thème dans le cadre de deux projets de recherche majeurs : TerDOUEST soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche et MICCAT soutenu par la Région des Pays de la Loire.

- La maîtrise de la mobilisation et du transfert des polluants dans les sols et les milieux poreux afin de mieux définir les conditions d’infiltration des eaux pluviales urbaines et routières et celles du recyclage de divers déchets et co-produits en génie civil.

- La conception de nouveaux matériaux de structures (matériaux composites renforcés par des inclusions de nanotubes de carbone ou du graphène, matériaux métalliques nano-durcis, superalliages, alliages à mémoire de forme) et de matériaux équipés de nano-capteurs de déformation permettant le suivi de leur vieillissement et la programmation de maintenances préventives.

- Cette convention originale rapproche deux établissements complémentaires : l’IMN, Unité mixte de recherche d’excellence du CNRS et de l’Université de Nantes, spécialiste des sciences des matériaux et l’Ifsttar, établissement public de recherche finalisée en génie civil et d’appui aux politiques publiques. Elle contribue à la fédération et à la structuration des capacités de recherche et d’innovation dans les domaines des matériaux, du génie civil et de la construction en Région des Pays de la Loire. Elle s’inscrit dans les structures auxquelles les deux instituts sont étroitement associés : pôles de compétitivité EMC2 et PGCE, Institut de Recherche Technologique Jules Verne. Cette convention implique une vingtaine d’agents de chaque établissement.et pourrait s’ouvrir à d’autres domaines sur la base d’accords d’intérêts mutuels entre les deux organismes.

Commentaires

Matériaux et génie civil : une convention de partenariat entre l’IMN et l’Ifsttar

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur