En direct

MATERIAUX ET COMPOSANTS L'AIMCC s'investit pour l'environnement

Bernard Reinteau |  le 16/04/1999  |  Développement durableEnvironnementProduits et matérielsIndustriePerformance énergétique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Développement durable
Environnement
Produits et matériels
Industrie
Performance énergétique
Europe
Santé
Energie
Réglementation
Technique
Valider

Président de l'AIMCC (Association des industries de matériaux et composants de construction), Patrick Nodé-Langlois est satisfait du bilan de l'an dernier. Dominique Hoestland, membre de la direction de Lafarge, préside depuis le 1er janvier le comité d'orientation stratégique du BTP à l'Afnor. Michel de Longcamp, responsable de la division bâtiment d'Elf Atochem, vient d'entrer au comité d'orientation du Puca (Plan urbanisme construction et architecture).

L'AIMCC est aussi intervenue pour défendre la directive Produits de construction, remise en cause par la DG XIII. « Ces actions renforcent la légitimité de l'AIMCC et développent son image positive », a souligné Patrick Nodé-Langlois.

Le nouveau cheval de bataille des industriels

Si la qualité, la normalisation, l'Europe et le développement des marchés restent à l'ordre du jour, le nouveau cheval de bataille des industriels du bâtiment est l'environnement. Ce thème a été l'objet de deux tables rondes lors de l'assemblée générale du 31 mars dernier. La première a été l'occasion de montrer les travaux concernant la méthode d'information sur les caractéristiques environnementales des produits. Actuellement au COS-BTP de l'Afnor, ce dossier devrait donner lieu à la rédaction d'une norme expérimentale d'ici à dix-huit mois.

Le second thème porte sur la contribution du secteur à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il est lié au travail du groupe « énergie-confort », constitué au sein de la Mies, sur le renouvellement du bâti existant et la réduction des consommations d'énergie. La réflexion porte sur le bâtiment tertiaire. « Notre objectif est de rassembler, d'une part, le gros oeuvre et le second oeuvre ; d'autre part, la gestion de l'exploitation et la gestion de l'obsolescence. »

« Avec la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, il existe une opportunité pour faire évoluer le marché de la construction. Le gisement est considérable », précise Patrick Nodé-Langlois. Ce travail devrait faire l'objet de l'annonce d'objectifs quantifiés et d'une première recommandation le 15 mai prochain.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur