En direct

Matériaux de construction : un redressement à confirmer

T.B. |  le 18/07/2013  |  BétonProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Béton
Produits et matériels
Valider

Alors que l’activité des granulats et du béton prêt à l’emploi était sur une pente descendante depuis le début de l’année, l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction observe un léger sursaut au mois de juin.

Les données provisoires de juin consolidées par 'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) suggèrent un léger redressement de l’activité, ces évolutions venant consolider la tendance observée sur le premier semestre 2013. «En effet, du côté des granulats, les livraisons ont enregistré une hausse de près de 1 % en juin par rapport au mois de mai (données cvs-cjo) même si elles restent en retrait de - 0,4 % par rapport au mois de juin de 2012», indique le lettre de conjoncture de l’Unicem. Au final, sur les six premiers mois de l’année, l’activité des granulats s’inscrit donc sur une très faible pente négative de l’ordre de - 0,4 %, soit une quasi-stabilisation par rapport à l’an passé.

Même combat pour le béton prêt à l’emploi (BPE) : «La production du mois de juin affiche une hausse de + 1,5 % par rapport à mai, mais reste en retrait de 3,4 % par rapport à celle du mois de juin de l’année dernière», précise la lettre de conjoncture. C’est d’ailleurs sur cette pente de - 3,5 % que s’inscrit la baisse cumulée des livraisons de BPE pour les six premiers mois de l’année 2013 par rapport au premier semestre 2012.

Stagnation sur le granulat, repli pour le BPE

«Ces données provisoires de l’enquête rapide tendent donc à confirmer le diagnostic d’une contraction relativement contenue de l’activité au cours de ces six premiers mois de l’année pour le béton et les granulats», analyse l’Unicem. Ainsi, après un hiver et un printemps chahutés par la succession des épisodes d’intempéries, puis ceux des rattrapages d’activité, la tendance conjoncturelle ressort en ce milieu d’année 2013 sur une quasi-stagnation de la production dans le secteur des granulats et sur un recul de près de 3,5 % dans celui du BPE.

Pour sa part, l’Indicateur matériaux observe un redressement assez sensible entre le premier et le deuxième trimestre. En effet, selon les premières estimations, le repli de l’activité du marché des matériaux reviendrait autour de - 2,5 % sur un an sur les deux mois d’avril-mai après une baisse de plus de - 6 % au premier trimestre 2013 (données cjo). Toutefois, ce marché est loin d’être homogène et certains secteurs, comme les tuiles et briques ainsi que le ciment et les produits béton, demeurent sur des rythmes baissiers plutôt en deçà de - 5 %.

Commentaires

Matériaux de construction : un redressement à confirmer

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur