Industrie/Négoce

Matériaux de construction : l’Espagne, cheval de Troie de la Chine

Très peu présents en Europe, les fabricants de matériaux de construction chinois pourraient bientôt faire une arrivée discrète, mais stratégique, sur le marché du vieux continent.

Selon le quotidien économique « L’Expansión », Beijing New Building Materials (BNBM), filiale du numéro un de la filière dans son pays, aurait des vues sur des fabricants espagnols dans le domaine des produits d’isolation, de la céramique et de la pierre naturelle. Les autorités chinoises, propriétaires à 100% de BNBM, considèrent en effet que les industriels de la construction espagnole, frappés de plein fouet par la crise de l’immobilier, seraient devenus des proies faciles.
L’Espagne, cheval de Troie de la Chine sur le marché des matériaux de construction ? Il ne s’agit encore que de suppositions, mais la présence d’une délégation d’une centaine d’entreprises chinoises au prochain salon Construmat, qui aura lieu du 20 au 25 avril, à Barcelone, montre en tout cas que l’Empire du Milieu a des ambitions sérieuses en Espagne et au-delà. Les négociants du sud-ouest de la France, qui se rendent nombreux sur ce salon, pourraient ainsi se montrer curieux de ces nouveaux arrivants et surtout des prix qu’ils pratiquent.
Hugues Boulet, journaliste au Bulletin Européen du Moniteur, avec Jacques Ramon

Plus d’informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

Une réaction, une suggestion… Ecrivez-nous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X