En direct

Marseille s’apprête à inaugurer en grande pompe le Stade Vélodrome rénové et agrandi
Vue extérieure du stade - © Véronique Paul - AREMA

Marseille s’apprête à inaugurer en grande pompe le Stade Vélodrome rénové et agrandi

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 09/10/2014  |  stadevelodromeBâtimentEntreprisesEtatSport

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
stadevelodrome
Bâtiment
Entreprises
Etat
Sport
Bouches-du-Rhône
Architecture
Technique
Valider

L’inauguration officielle aura lieu le 16 octobre en présence de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de l’ensemble des partenaires institutionnels et du P-DG de Bouygues, Martin Bouygues.

A Marseille, le nouveau Stade Vélodrome est d’ores et déjà prêt pour accueillir des rencontres de l’Euro 2016. Sa capacité a été portée à 67 000 places avec 6000 places en loges et sièges à prestations. Et l’équipement est désormais totalement enveloppé et protégé des intempéries et du Mistral par une immense couverture ondulante et une jupe de 25 m de hauteur, formés de 65 000 m² de toile PTFE posés sur une charpente tridimensionnelle de 6000 tonnes.

Une enceinte qui offre désormais une capacité inégalée en province
Une enceinte qui offre désormais une capacité inégalée en province - © (C)Véronique Paul

C’est le nouvel emblème du Stade Vélodrome qui donne à celui-ci l’aspect d’un ouvrage d’art monumental inscrit dans le grand paysage, le parti retenu par les architectes du cabinet Scau (mandataire) et par Didier Rogeon (architecte associé) en charge de cette méga-transformation avec les bureaux d’études Egis, Beterem et Garcia.
Parmi les différents projets de construction ou de modernisation de stade conduits dans l’Hexagone, la reconfiguration du Stade Vélodrome aura été aussi le chantier le plus complexe et le plus délicat à mener à bien. « La réalisation d’une charpente tridimensionnelle de couverture, la démolition d’un tiers de la tribune Ganay, la démolition-reconstruction complète de la tribune Jean-Bouin ont été réalisés en maintenant le Stade Vélodrome en fonctionnement pendant les travaux. Il a fallu ainsi s’organiser pour accueillir près de 80 matches et plus de 3 millions de spectateurs. Nous avons eu quelques sueurs froides avec la construction de la charpente de la tribune Ganay, 2500 tonnes d’acier suspendues au-dessus des spectateurs pendant les matchs, même si toutes les règles de sécurité étaient prises et si finalement tout s’est très bien passé » raconte Bruno Bottela, le Pdg d’Arema, la société en charge du PPP du nouveau Stade Vélodrome.

Un PPP passé en phase exploitation

L’autre challenge relevé par les équipes de GFC Construction et les nombreux sous-traitants qui ont participé aux travaux est d’avoir réussi à tenir les délais : 3 ans de travaux et un nouveau stade comme prévu livré à l’été 2014 et homologué fin août. « Nous n’avons pas été épargnés par les intempéries avec 100 jours de vent lors de deux premières saisons qui ont compliqué le montage de la charpente et nous ont obligés ensuite à organiser différemment le chantier pour rattraper le temps perdu » poursuit Bruno Bottela.

Une couverture futuriste
Une couverture futuriste - © VeroniquePAUL

L’investissement est également resté dans l’enveloppe prévue : 270 millions d’euros (stade Vélodrome et son parvis, nouveau stade Delort) dont 220 millions d’euros pour le stade Vélodrome seul. Un investissement réalisé avec des participations publiques à hauteur de 134,5 millions d’euros, par la réalisation du programme immobilier d’accompagnement (30,3 millions d’euros) et par Arema pour le solde. Et dès à présent, le PPP de 35 ans est passé en phase exploitation (31 ans) avec une redevance brute de 23,5 millions d’euros versée par la ville à laquelle il faut déduire 12,4 millions de recettes garanties par Arema (qui pour l’heure doit rentabiliser l’équipement sans partenaire de naming). La ville percevra également une redevance d’occupation auprès de l’Olympique de Marseille estimée à 7,4 millions par an, dans le cadre d’un accord passé entre la Ville et le club cet été après d’intenses discussions. Et pour le BTP local, ce projet aura aussi généré de nombreuses retombées avec 250 contrats de sous-traitance (60% du projet) et 1000 personnes en pointe sur le chantier.

Commentaires

Marseille s’apprête à inaugurer en grande pompe le Stade Vélodrome rénové et agrandi

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur