En direct

Marseille Le parc du Prado va modifier la trame urbaine des quartiers Est

JEAN-MARC MATALON |  le 16/10/1998  |  Bouches-du-RhôneFrance Collectivités localesAménagementDroit de l'urbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouches-du-Rhône
France
Collectivités locales
Aménagement
Droit de l'urbanisme
Espaces verts
Travail
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Valider

Réalisation d'un tunnel sous le parc, élargissement de la rue Louis-Rège, requalification des quartiers Rouet, Cantini et Prado, études en vue du prolongement du tunnel à péage, création d'une Zac.

Le projet de réalisation d'un parc urbain sur les anciens terrains SNCF de la gare du Prado entre aujourd'hui dans sa phase concrète. Le conseil municipal de Marseille vient en effet d'entériner l'accord foncier, signé cet été, entre la Ville et Réseau ferré de France (environ 100 millions de francs). Dans la foulée, la communauté de communes Marseille-Provence-Métropole, qui sera le maître d'ouvrage, va lancer un concours de concepteurs en vue de l'aménagement de ce parc de 10 hectares situé à l'entrée Est de la ville. Un secteur aujourd'hui caractérisé par un très important trafic automobile, découlant de la proximité de l'autoroute A50, de la présence du tunnel Prado-Carénage et du passage de nombreuses voies urbaines drainant le trafic entre les quartiers Sud et le centre-ville. Afin d'éviter que le futur « poumon vert » de la ville ne soit asphyxié par les gaz d'échappement, la municipalité a décidé de repenser son plan de circulation en fonction de l'émergence du parc.

Premier acte concret de cette démarche : un axe de circulation perpendiculaire au Prado va être créé. La future voie sera localisée dans le prolongement du boulevard Perrier et des allées Turcat et Méry, et impliquera le lancement de deux chantiers importants : l'élargissement de la rue Louis-Rège et le percement d'un tunnel sous le parc urbain. Une consultation sera lancée début 1999, ainsi qu'un concours de maîtrise d'oeuvre concernant les études et la réalisation des ouvrages. Ce travail de voirie et d'infrastructure, dont le coût devrait avoisiner les 40 millions, sera mené parallèlement à la requalification des quartiers adjacents. Les secteurs de Mempenti, de Cantini et de Rouet, autrefois industriels et aujourd'hui tertiaires, devraient être confirmés dans leur fonction de zone résidentielle. Une procédure de Zac sera d'ailleurs lancée fin 1999 dans ce périmètre.

A noter enfin que la transformation du quartier sera totalement achevée avec le prolongement du tunnel à péage jusqu'au rond-point du Prado. Une étude de faisabilité est actuellement menée par les services techniques de la municipalité (voir « Le Moniteur » du 9 octobre). L'investissement prévu pour ce chantier s'élèverait à 300 millions de francs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Date de parution : 02/2021

Voir

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Date de parution : 02/2021

Voir

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Date de parution : 02/2021

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil