En direct

Marseille : le métro s'étire vers les quartiers nord

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 26/03/2013  |  InternationalBouches-du-RhôneTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
International
Bouches-du-Rhône
Transports mécaniques
Valider

La communauté Marseille Provence Métropole lance les premiers travaux du prolongement de la ligne 2 de métro vers la station Capitaine-Gèze, un investissement de 93 millions d’euros.

Après une enquête publique bouclée début mars, un permis de construire accordé, la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) lance la phase préparatoire (fouilles archéologiques, démolitions et déviations de réseaux) aux travaux du prolongement de la ligne 2 du métro vers le nord de la ville, sur 900 m entre la station Bougainville et le dépôt RTM de Zoccola, boulevard du Capitaine-Gèze. Un tronçon qui empruntera à l’air libre les voies de service déjà existantes et qui va s’accompagner de la création d’un vaste pôle d’échanges multimodal comportant la nouvelle station de métro, une gare de bus abritant deux lignes de BHNS et un parc relais de 630 places. Confié à un groupement de maîtrise d’œuvre piloté par Artelia avec les cabinets d’architectes Carta et Associés, Stoa Architecture et Atelier Barani, ce prolongement, dont les travaux proprement dits vont durer du 2ème semestre 2013 jusqu’en avril 2015, va nécessiter un investissement de 93,1 millions d’euros TTC. La plupart des appels d’offres sont en cours ou vont être lancés comme le gros œuvre du bâtiment. « Ce prolongement va accompagner la réalisation de la 2ème phase d’Euroméditerranée en assurant son accessibilité et constitue une première étape dans le désenclavement des quartiers nord et la constitution d’un axe lourd de transport collectif nord-sud qui a été acté par notre collectivité » explique le président de MPM, Eugène Caselli.

Un plan transports demandé

En parallèle à cette opération d’investissement dans le métro et aux travaux en cours de prolongement du tramway sur la rue de Rome, MPM travaille sur la réalisation de trois nouvelles lignes de BHNS (Bougainville-Saint Antoine ; Château Gombert-Saint Jérôme ; Castellane-Luminy) qui vont représenter près de 150 millions d’euros d’investissements.

Lors de la présentation du projet, Eugène Caselli et le président de la RTM, Karim Zéribi ont lancé à nouveau un plaidoyer en faveur de l’émergence de la métropole marseillaise, seule en mesure de combler l’important retard en transports collectifs dont souffre Marseille ville centre et sa périphérie. « Notre prochain objectif pour le nord de la ville est de desservir l’hôpital nord, soit en tramway, soit en métro avec un coût pour ce mode compris entre 600 et 750 millions d’euros pour 5 km. MPM dans sa configuration actuelle ne pourra assumer un tel investissement. Il nous faut une métropole de 1,8 million d’habitants, doté d’un plan transports que l’Etat pourra abonder à l’image du Grand Paris » souligne Eugène Caselli.

Commentaires

Marseille : le métro s'étire vers les quartiers nord

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur