En direct

Marseille : démolition non autorisée à la Villa Valmer, le chantier est suspendu
Le chantier de transformation de la Villa Valmer en un hôtel de 5 étoiles est arrêté depuis le 14 avril suite au constat d’une infraction au code de l’urbanisme. - © C.W.

Marseille : démolition non autorisée à la Villa Valmer, le chantier est suspendu

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 15/04/2021  |  Bouches-du-RhôneMarseille

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Bouches-du-Rhône
Marseille
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Suite à la démolition d’une dépendance, non prévue dans le permis de construire, la Ville de Marseille a saisi la justice pour infraction au code de l’urbanisme et suspendu le chantier de transformation de la Villa Valmer, emblématique bastide de la fin du XIXe siècle située sur la corniche. C’est un nouvel épisode dans la conduite d’une opération dont l’arrêt avait été une promesse de campagne de l’actuelle majorité municipale. En raison d’un bail emphytéotique de 60 ans la liant au promoteur, elle n’avait pu négocier que des amendements au projet initial de création d’un hôtel 5 étoiles.

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la Villa Valmer à Marseille. La démolition, mardi 13 avril, d’une dépendance d’un étage situé à l’arrière de cette bastide néo-Renaissance édifiée en 1865 par l’architecte Condamin pour le compte du fabricant d’huile Charles Gounelle, a provoqué l’ire du maire de Marseille, le socialiste Benoît Payan.

Son adjointe à l’urbanisme Mathilde Chaboche, qui s’est rendue sur les lieux, a ainsi confirmé la signature d’un procès-verbal de constat d’infraction au code de l’urbanisme et sa transmission au procureur de la République. En parallèle de l’action en justice, elle a déclaré au Moniteur « travailler avec ses services pour évaluer toutes les mesures possibles pour réagir ». En effet, ce petit bâtiment qui portait les terrasses de la villa « a été démoli alors que le permis de construire de 2019 du projet de création d’un hôtel 5 étoiles [porté par la SAS Villa Valmer, NDLR] ne le prévoyait pas », a-t-elle justifié.

Valorisation

Cet événement est un nouvel épisode dans un long feuilleton qui a démarré en 2016 sous la mandature de l’ancien maire, le LR Jean-Claude Gaudin. A cette date, et dans le cadre de la valorisation de ses biens immobiliers, la Ville avait lancé un appel à projets « en vue de susciter des propositions d’idées novatrices des projets d’attractivité pour Marseille, par des porteurs de projets dans le respect de la qualité historique, paysagère et emblématique du site ». Située sur l’emblématique corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy, dans le 7e arrondissement de Marseille, la villa composée de 1 276 m2 sur trois étages offre en effet une vue époustouflante sur la mer Méditerranée et est bordée d’un jardin ouvert au public.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Marseille : démolition non autorisée à la Villa Valmer, le chantier est suspendu

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil