En direct

Marseille accueille le premier village de vacances urbain

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 03/04/2017  |  Bouches-du-RhônevevERPBâtimentEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Bouches-du-Rhône
vev
ERP
Bâtiment
Education
Tourisme
Architecture
Technique
Valider

Avec son premier «village en ville» livré à Marseille, le groupe Villages Clubs du Soleil entame une diversification de son activité. L’opérateur du tourisme social et solidaire a créé 124 chambres dans une ancienne maternité au cœur du quartier en renouvellement urbain de la Belle de Mai.

Près de 200 personnes, dont le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, ont répondu présents à l’invitation d’Alex Nicolà, président du Directoire des Villages Clubs du Soleil, pour assister à l’inauguration du premier village de vacances urbain français, ce 31 mars, à la Belle de Mai à Marseille.

Situé en face de la friche Belle de Mai, sur un terrain largement arboré entouré d’un mur de clôture, le «village en ville» de 124 chambres (soit 340 lits) est un havre de paix dans ce quartier proche de la gare Saint-Charles appelé à vivre une rénovation urbaine de grande ampleur. D’ailleurs, Francis Montarello, président du conseil de surveillance des Villages Clubs du Soleil, a parlé de «renaissance» en racontant l’histoire d’une opération réalisée en quatre ans, entre le moment de l’idée et la livraison. Un délai raisonnable pour un projet de réhabilitation d’une ancienne maternité qui a demandé une grande force de persuasion.

Le cabinet aixois Fradin Weck Architecture est le maître d’œuvre de la restructuration d’un ensemble constitué d’une partie principale en R+2 sur rez-de-chaussée et rez-de-jardin, datant du début du XIXe siècle, et d’extensions, à l’est, l’ouest et au nord, construites dans les années 1970.

Préserver le parti architectural d’origine.

Dans cette opération, que l’architecte Jacques Fradin présente comme «un projet neuf qui doit s’adapter à des lieux et à une morphologie du bâtiment», planchers, charpente, cloisonnement et toiture ont été repris en totalité. La principale intervention architecturale est la terrasse qui court tout le long de la façade sud. Long bandeau de verre donnant sur le jardin, il permet de relier tous les services et d’asseoir le bâtiment. Surmonté d’un belvédère et de terrasses réservées aux chambres, il abrite le restaurant et le bar donnant sur le jardin. Pour cela, le rez-de-jardin, partiellement enterré de 80 cm environ, a été mis en valeur après décaissement du sol naturel, par la construction de surfaces complémentaires servant de socle à l’opération.

Pour le reste, la maîtrise d’œuvre a cherché à préserver au maximum le parti architectural d’origine. Les volumes et les ouvertures principales au Sud, notamment, ont été conservés en doublant leur nombre dans une trame régulière pour retrouver une façade équilibrée et pouvoir accueillir les 124 chambres de deux à quatre lits (soit 340 lits).

Pour apporter de l’harmonie à l’ensemble, les façades ont été recouvertes d’un enduit lissé et les menuiseries extérieures sont en aluminium thermo-laqué de teinte gris anthracite.

Bail emphytéotique

Le choix de la cité phocéenne pour développer ce nouveau concept de village vacances n’est pas le fruit du hasard. Le groupe Les Villages Clubs du Soleil est né à Marseille en 1960 sous le statut associatif avec comme but d’offrir des vacances aux plus modestes. Elle a créé ses premiers villages vacances à la montagne. L’absorption récente de l’association Renouveau vacances lui a donné accès à la mer. Aujourd’hui, elle met en place une nouvelle diversification avec la création du concept de «village en ville». Outre l’accueil de familles, l’opérateur du tourisme social et solidaire vise les seniors ainsi que l’activité d’affaires qui permettra de travailler toute l’année. D’autres réalisations sur le même modèle sont dans les cartons à Lille, Bordeaux, Lyon.

A Marseille, la Ville, propriétaire du site, a signé un bail emphytéotique de 45 ans avec le groupe Villages Clubs du Soleil qui versera un loyer annuel de 20 000 euros qui augmentera progressivement. Le chantier de transformation de l’ancienne maternité a été réalisé sous maîtrise d’ouvrage d’une société civile et immobilière (SCI) détenue par la Caisse des dépôts et de consignations (45%) et les Villages Clubs du Soleil (55%). Un prêt bancaire apporte le financement complémentaire.

Maîtrise d’ouvrage: SCI (45% Caisse des dépôts et de consignations; 55%, Villages Clubs Vacances). 37516751675160057516005575167516005751600555% financés en fonds propres, le reste par un emprunt à long terme.

Maîtrise d’ouvrage délégué: Villages Clubs Vacances.

Assistant à maîtrise d’ouvrage: MBC.

Maîtrise d’œuvre: Fradin Weck Architecture; Emmanuelle Savignat (architecture intérieure); Oteis (BET structure); Inov Infra (BET VRD); Paul Petel (paysagiste).

Principales entreprises: Olive travaux (gros œuvre); Maneuropean (menuiseries extérieures); Sedel (CVC); CLF (cloison, faux plafond).

Superficie du terrain: 2,6 ha.

Surface de plancher: 8 575167516751600575160055751675160057516005557516751675160057516005575167516005751600555 m2

Coût moyen: 1 857516751675160057516005575167516005751600555 euros le m2.

Montant de l’investissement: 13 millions d’euros HT.

Durée du chantier: 18 mois de travaux

Le groupe Villages Clubs du Soleil

9 575167516751600575160055751675160057516005557516751675160057516005575167516005751600555 lits dans 21 destinations en France

62 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2751675167516005751600557516751600575160055516

65 millions d’euros attendus en 2751675167516005751600557516751600575160055517, dont 3 millions d’euros dans le village en ville de la Belle de Mai à Marseille.

Commentaires

Marseille accueille le premier village de vacances urbain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur